Le Commissaire européen au Maroc : Rabat envoie une réponse à ses détracteurs…

Le commissaire européen à l’Élargissement et à la Politique européenne de voisinage, Olivér Vàrhelyi, a effectué une visite de travail de deux jours (01 et 02 mars), au Maroc, en vue de lancer de nouveaux projets de coopération d’une valeur de 500 millions d’euros, symbolisant ainsi le partenariat solide entre les deux parties.


Cette visite d’un haut responsable européen au Royaume chérifien est la parfaite illustration que les relations entre les deux parties restent globalement stables et positives. Ce, malgré quelques turbulences et complexités provoquées par certaines parties qui ne veulent pas voir le Maroc jouer un rôle d’Etat avant-gardiste dans la région.

La visite de M. Vàrhelyi au Maroc intervient donc quelques jours après celle du Chancelier fédéral autrichien, le 28 février dernier, à la tête d’une importante délégation de son pays, suivie dans la foulée de la tenue, à Rabat, de la 17ème session de l’Assemblée Parlementaire de la Méditerranée (APM).

semi-marathon 300x250

Les trois événements précités, peuvent être inscrits d’une dynamique de rafraichissement des liens maroco-européens, suite à la tenue récente, au Maroc, de la Réunion de Haut niveau maroco-espagnole, au terme de laquelle il a été conclu de renforcer une coopération bilatérale, stratégique avec une feuille de route claire entre le Maroc et l’Espagne, et ce, grâce, bien évidemment, aux fortes aspirations de SM le Roi Mohammed VI et de SM le Roi Félipe VI.

La visite à Rabat, du Commissaire au voisinage, M. Olivér Vàrhelyi, était l’occasion pour parachever une batterie d’accords entre l’Ue et le Maroc d’une valeur globale de 500 millions d’euros, touchant les domaines de la protection sociale (130 millions d’euros-programme KARAMA), l’Agriculture (115 millions d’euros-Programme Terre Verte), l’Inclusion financière (51 millions d’euros), l’Administration publique (50 millions d’euros) et la gestion des Migrations (152 millions d’euros).

Ces accords qui démontrent, une fois de plus, les relations de bons voisinages entre une Europe crédible, sérieuse et institutionnelle qui accorde un intérêt particulier au Maroc et à ses atouts géostratégiques, ne peuvent, en aucun cas, faire oublier l’autre Europe dont certaines parties minoritaires tentent par tous les moyens de dénigrer les relations exemplaires maroco-européennes, en faisant recours à des pratiques indignes basées sur les coups bas, l’intrigue et les agissements conspiratifs.

N’ayant pas le courage d’agir à visage découvert, cette autre partie d’Europe qui n’arrive, toujours pas, à gober la vitalité et la bonne santé des liens Maroc-Europe, semble tomber en discrédit auprès des autres pays européens conscients des perspectives prometteuses des relations Maroc-Europe.

À cet égard, nul ne peut nier la place du choix qu’occupe le Maroc vis-à-vis l’Europe, une place qui contraste avec des pays du voisinage immédiat en proie aux remous politiques et aux crises institutionnelles à répétition.

La visite au Maroc du Commissaire européen à l’Élargissement et à la Politique européenne de voisinage, Olivér Vàrhelyi, vient donc participer également au renforcement du partenariat de l’Ue avec le Maroc, confortant ainsi sa place d’un havre de paix et de stabilité, indispensables, pour une Europe, en quête, de pays crédibles pour sa politique de voisinage.

Cette dynamique qui dérange l’autre partie de l’Europe sera renforcée dans les jours à venir par la signature de nouveaux projets estimés à 126 millions d’euros touchant les domaines de l’énergie verte, l’enseignement supérieur, la justice, la culture et le numérique, faisant du Royaume chérifien une place de leadership en Afrique du Nord et sur le continent africain.

Avec MAP

Créé le vendredi 3 mars 2023 12:45

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes: ,

CANAL

UNICEF

LONAGUI

LafargeHolcim

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

TotalEnergies

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces