Labé : Les autorités ferment une école transformée en lieu de débauche…

323939976_510221937872555_4325651749102971520_n

LABE-Les autorités locales de Labé viennent de fermer une école privée transformée, tenez-vous bien, en buvette. La "Pépinière", c’est le nom de l’école primaire qui a été fermée, mardi 03 janvier 2023. Dans cette école située au quartier Pounthioun dans la commune urbaine, une découverte macabre a été enregistrée dans l’enceinte, le 02 janvier. Il s’agit du corps d'un jeune maçon.

Les lieux avaient été transformés en un endroit de débauche. Les riverains ont longtemps dénoncé cette situation. Quelquefois, ils étaient même la cible de menaces et d'injures venant des visiteurs des lieux.

« Dans ces maquis, ils font la fornication et boivent de l'alcool, ils font tout dedans cela déshonore notre quartier. Le chef de quartier a tout fait pour les déguerpir, ils ont refusé. Le nommé Bouba a transféré les buvettes dans la cour de l'école. En traversant la cour, nous étions obligés de boucher le nez tellement que ça sent l'alcool. Nous sommes vraiment contents de cette fermeture », soupire une habitante du quartier sous anonymat.

Diaraye Diallo, une autre riveraine des lieux salue cette initiative.  Elle se dit contente de s’être débarrassée enfin des nuisances sonores.

« Nous sommes vraiment contents. Hier j'ai dormi paisiblement. Sinon avant, c'est des dérangements à chaque instant, des soûlards se battent ici toute la nuit, certains sont traînés par terre et laissés au bord de la route. Si cela continuait on allait enregistrer ici beaucoup de dégâts. Depuis avant-hier je dors dans la tranquillité », exulte Diaraye Diallo dans la joie.

Marcel Kolié est mécontent de ce déguerpissent. Il donne ses raisons : « C'est un peu triste, parce que ceux qui sont là-bas n'ont pas là où aller.  C'est là-bas où ils se débrouillent pour gagner la dépense. Je souhaite qu’on les laisse se débrouiller là-bas pour gagner leur dépenses », a plaidé ce citoyen.

Le président du conseil de quartier de Pounthioun qui a mené plusieurs démarches pour de déguerpir les occupants lieux sans succès est satisfait de cette décision. Il sollicite que la mesure soit pérennisée.

« Nous sommes contents et nous remercions les autorités pour cet acte. On leur demande de poursuivre ce déguerpissement, car ces endroits peuvent constituer des nids de bandits », a lancé Elhadj Mamoudou Pounthioun Diallo.

Thierno Oumar Tounkara 

Pour Africaguinee.com 

Créé le 5 janvier 2023 11:33

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes:

TOTALENERGIES

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces

GAC recrute trois (3) superviseurs mine…

jeudi, 11 juillet 24 - 5:43 pm