Labé : Installation du Directeur de l’antenne régionale de l’Agence nationale de lutte contre la corruption

327979435_2324287684406925_7616568322466777438_n

LABE-A Labé, le Directeur de l’antenne régionale de l'Agence nationale de lutte contre la corruption et de promotion de la bonne gouvernance a été installé dans ses fonctions ce lundi 30 janvier 2023. La cérémonie d’installation a réuni des responsables au plus haut niveau de cette Agence étatique venus de Conakry, les autorités régionales et préfectorales ainsi que des acteurs de la société civile de la cité Karamoko Alpha Mo Labé.

Créée en 2010, l’Agence de lutte contre la corruption a changé d’appellation au fil du temps. Au début, c’était le ‘’Comité de lutte contre la corruption’’, ensuite il est devenu un Ministère de contrôle d’Etat, pour enfin épouser le nom de  « l’Agence nationale de lutte contre la corruption et la promotion de la bonne gouvernance ».

Dans son allocution de circonstance, le point focal de l’antenne de Labé a salué les actions engagées par le CNRD (comité national du rassemblement pour le développement) dans le cadre de la lutte contre la corruption, de la promotion de la bonne gouvernance et de la consolidation de l’Etat de droit. Plus loin, Elhadj Cellou Diallo a fait le point sur certaines activités déjà menées à Labé et a décliné les priorités du Directeur de l’antenne régional.

« J’ose croire que le Directeur régional de l’agence va s’employer avec efficacité à organiser des séances d’information et de sensibilisation à l’intention des membres de la société civile, des conseillers communaux, des administrateurs territoriaux pour s’approprier du processus de prévention et de lutte contre la corruption pour la promotion de la bonne gouvernance. Face aux dossiers importants, il va falloir des actions concertées nécessitant de construire des identités claires enracinées dans les valeurs locales. Pour y arriver, l’agence régionale devra élaborer son plan d’action opérationnel et contribuer à sa mise en œuvre avec le concours de tous les partenaires sur la base des indicateurs de performance validés par le secrétariat exécutif de l’agence », a sollicité Elhadj Cellou Diallo.

De son côté, le premier Directeur régional de l’antenne s’est engagé à appliquer strictement la loi anticorruption contre les fautifs.

« Le secrétaire exécutif a investi un capital de confiance en me nommant comme Directeur régional de l’antenne de Labé. Je le remercie pour cette marque de confiance. Je saisis cette opportunité qui m’est offerte pour réitérer mon engagement à accomplir cette mission qui m’est assignée en collaboration avec les acteurs qui sont les administrateurs territoriaux, les organisations de la société civile, le secteur privé, les médias, les collectivités locales et l’ensemble des populations pour lutter efficacement contre la corruption.

Je m’emploierai à appliquer la loi anticorruption et tous les autres lois et règlements pour promouvoir la transparenceprévenir et lutter contre toutes formes de manifestation de la corruption à Labé. La lutte contre la corruption et les infractions assimilées requièrent une synergie d’actions de l’ensemble des acteurs dans le cadre d’une vision commune : celle d’une Guinée débarrassée de la corruption tel que déclinée par la charte de la transition et l’engagement du président de la transition, le colonel Mamadi Doumbouya que partage tous les partenaires techniques et financiers. Ces recommandations ne souffriront d’aucune entorse », a laissé entendre Sékou Chérif Haidara.

Ce service de contrôle de l’État est directement rattaché à la présidence de la république sous l’autorité directe du chef de l’État via le ministre Secrétaire général de la présidence. Il est dirigé par un secrétariat exécutif pour la lutte contre la corruption, la promotion de la bonne gouvernance, piliers fondamentaux de la refondation de l’État.

« Lorsque le président de la transition m’a confié les destinées de l’agence, il a décliné la mission et la vision pour l’agence, et il nous a dit que sa vision c’est d’avoir une institution stable, pérenne et opérationnelle sur toute l’étendue du territoire. On a eu beaucoup de bonnes volontés qui ont œuvré dans la lutte contre la corruption dans les différentes régions et qui n’étaient pas des cadres qui étaient délocalisés du niveau central. Avec la restructuration que nous avons eu à effectuer en début d’année, je rappelle que nous avons été nommés en octobre. On a décentralisé l’agence avec des antennes régionales qui vont avoir des cadres permanents à Labé ici et qui vont travailler avec le gouverneur, avec les autorités administratives, le préfet,  le maire dans ce que nous appelons communément la lutte contre la corruption et la promotion de la bonne gouvernance », a expliqué le secrétaire exécutif de l’Agence Nationale de Lutte contre la Corruption et de promotion de la bonne gouvernance, Saikou Amadou Diallo.

Après l’installation du Directeur de l’antenne régionale de cette Agence, les responsables de cette entité étatique ont effectué des visites de sensibilisation contre la corruption dans les locaux de l'hôpital régional de Labé, du commissariat Central, de la Mairie, de la Douane et du service des impôts de la cité de Karamoko Alpha Mo Labé. Le secrétaire exécutif de l’Agence Nationale de Lutte contre la Corruption et de promotion de la bonne gouvernance explique le bien-fondé de cette action :

« Nous avons procédé à une campagne de sensibilisation dans les zones que nous appelons les zones à risques pour la corruption : ce sont les hôpitaux, les commissariats de police, la mairie, les régies de douanes, les régies d’impôts etc. Nous avons commencé cette tournée par l’hôpital régional de Labé nous avons été bien reçus. Nous avons recueilli les informations, nous allons consigner dans des rapports avec des recommandations très précises pour améliorer les procédures au niveau de l’hôpital.

Nous avons fini la journée par le commissariat central de Labé où nous avons été imprégnés du déroulement du processus d’enrôlement pour les cartes d’identité biométriques. Nous avons pris note, j’ai eu un entretien individuel avec le commissaire central, je lui ai prodigué des conseils pour améliorer le processus. Là aussi, nous allons consigner tout ça dans un rapport très clair et très concis afin de leur permettre d’améliorer le cadre du travail », a étayé le secrétaire exécutif de l’Agence Nationale de Lutte contre la Corruption et de promotion de la bonne gouvernance, Saikou Amadou Diallo.   

Le colonel Robert Soumah, le gouverneur de région de Labé a profité de l’occasion pour inviter chacun à la promotion de la bonne gouvernance pour éviter de tomber dans les mailles de la structure qui vient d’être installée.

« C’est intéressant et c’est valable pour tous les cadres de la région. Tous ceux qui gèrent des projets et programmes doivent comprendre aujourd’hui que l’agence est en fonction et que le Directeur régional de l’antenne est installé. Que chacun prenne les précautions pour éviter de tomber dans cette situation. C’est un conseil que je donne parce que si quelqu’un est pris dans ça, je suis désolé, l’autorité ne pourra rien pour lui. Et si c’est l’autorité aussi qui est concernée, ça sera le même scénario. Alors j’appelle à la conscience de tout un chacun », a lancé le gouverneur de la région de Labé.

Thierno oumar Tounkara

Pour Africaguinee.com

Créé le 31 janvier 2023 21:56

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes: ,

TOTALENERGIES

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces

orange_