La Banque UBA célèbre la journée mondiale de l’Afrique…

uba_house_for_arise_00000004

CONAKRY- L’Afrique commémore la création de l’Union Africaine (UA) ce 25 mai 2023. En marge de cette célébration, le groupe de la UBA Bank a organisé un webinaire dénommé ‘’UBA Africa Conversations 2023’’.

Ce webinaire de haut niveau a connu la présence des grands responsables de la banque UBA dont le président du Conseil d’administration Tony O. Elumelu, le directeur général et son adjoint ainsi que d’autres importantes personnalités.

« Innover le continent pour la croissance », c’est sur ce thème que cinq (5) panélistes, expertes et responsables de différentes entreprises ont échangé lors de cette rencontre suivie virtuellement par Africaguinee.com

D’entrée, le directeur général du groupe Monsieur Olivier Alawuba, a exprimé tout son plaisir de recevoir les panelistes dans le cadre de la célébration des journées de l’Afrique. Pour lui, mai est le mois de l’année où la beauté, le talent, la diversité, la culture, la chaleur et la nourriture de l’Afrique sont célébrées.

« UBA Africa global Bank est engagée à faire de l’Afrique le continent de l’avenir. Mai est un mois très important pour UBA, parce que nous croyons que l’Afrique doit être célébrée et notre caractère doit être célébré », a-t-il déclaré.

La célébration de cette année a pour thème rendre l’Afrique innovant pour la croissance qui reflète le thème de l’Union Africaine et de des Nations Unies qui reflète le besoin d’embrasser la technologie dans le développement du continent.

« Je crois que le thème de cette année correspond aux différents défis dont l’Afrique fait face aujourd’hui. Mais au milieu de tous ces défis, l’ironie de cette affaire c’est qu’en Afrique nous avons des défis mais également des opportunités qui se côtoient », a ajouté Monsieur Olivier Alawuba.

Parmi les opportunités et les défis, il peut y avoir un fossé. Quelle est la grandeur du fossé ? c’est là la question. Si le fossé est très important, alors la conversation va durer. Mais pour UBA, entre les opportunités et les défis, le fossé n’est pas si grand et la banque s’engage à embrasser les opportunités.

« Cette année nous croyons que les femmes, les africaines doivent être célébrées. Nous pensons que pour vaincre ces défis, nous devons automatiser les femmes pour réaliser la croissance du continent. C’est un degré important de réalisation des africains que nous devons considérer. 

A UBA, nous allons continuer d’introduire des produits qui vont nous permettre d’embrasser ces opportunités que présentent le continent. Nous sommes la banque qui a plus d’administratrice femmes au Conseil, plus de 50% des membres sont des femmes. Parmi elles, trois sont des administratrices exécutives. En réalité pour la première fois dans l’histoire des femmes, nous avons de l’administratrice exécutive et directrice d’UBA Africa qui est une femme », a déclaré le directeur général du groupe, Olivier Alawuba.

Parlant du thème, « Innover le continent pour la croissance », membre du conseil d’administration du Groupe, la Directrice exécutive et cheffe de la direction de UBA Afrique, Abiola BAWUAH, a estimé que l’innovation c’est d’abord changer le statu quo de façon positive.

« C’est d’ajouter de la valeur à tout ce que vous faites et porter au niveau supérieur. Si je ramène à ma position en tant que DG UBA je crois que c’est ajouter de la valeur, porter l’Afrique au niveau supérieur, nous assurer que nos clients en Afrique ont l’expérience, ils ne sont plus des clients ordinaires, de leur donner de l’expérience pour les porter vers ce que nous pouvons appeler le Zénith du service client. En tant que directrice en charge de 19 filiales, la question c’est comment pourrai-je introduire des services afin que toutes celles-ci soient au même niveau que le groupe. Comment nous assurer qu’il n’y a pas d’écart entre les services que nous fournissons à différents endroits, et, s’assurer que dans quelques années, que tout le monde voit UBA comme la porte d’entrée de l’Afrique avec toute l’évolution de la technologie », a expliqué la directrice générale de United Bank For Africa (UBA).

Pour elle, l’innovation c’est le changement positif. C’est quelque chose qui fait partie de l’évolution de l’homme.

« Quand je pense à l’innovation, c’est qu’il n’y a rien du mal à ce que nous faisions, mais on doit faire quelque chose de meilleure. L’innovation c’est apporter un changement positif à ces 70% la population pour qu’on puisse développer ce continent.

Il faut être innovant pour survivre. En termes de production il faut être innovant. Du point de vue des affaires, vous devez vous réinventer pour faire face aux besoins des clients. Il faut être innovant pour être durable.

 Lorsque j’ai été nommée Directrice générale, beaucoup de gens était étonnés. C’est pour vous dire que notre président est innovateur en Afrique. Parce qu’à l’époque, quand vous devenez directrice adjointe c’est le plafond. Beaucoup de femmes de mon pays veulent occuper un poste de ce genre. C’est une innovation complète qui peut changer l’idée », a ajouté Abiola BAWUAH.

Pour Mme Owen Omogiafo, présidente et chef de la direction du groupe Transnational Corporation Plc, l’innovation c’est la survie.

« C’est soit innover ou mourir simplement. En 2020, nous avons eu le plus grand désordre que tous ceux qui sont en vie ont connu, le covid-19. Cette maladie a changé notre façon de vivre pour nous les survivants mais pour nous Transcop, nous avons vu le Covid comme une opportunité de croissance. Comme on le dit souvent, ‘’il ne faut jamais gaspiller une crise’’. Malgré tous les mouvements et changements, nous, nous avons plutôt connu une croissance pendant cette pandémie. Il faut savoir s’adapter », a-t-elle expliqué.

« Nous sommes dans le pétrole, le gaz et l’électricité. Quand vous êtes numéro 1 il faut toujours se réinventer. La plus grande salle de conférence est 1300 places à Abuja. Nous continuons d’innover »

Mme Banke Kuku Lawson évolue dans la mode. Elle fait partie des panélistes. Pour elle, l’innovation est la condition de survie dans la mode. Surtout la façon le monde bouge aujourd’hui.

« Il faut faire preuve d’innovation de la façon dont on produit, la ligne de production doit correspondre à l’environnement. Si vous évoluez dans un business durable, vous devez vous réinventer en fonction des besoins des clients », a-t-elle conseillé.

Avant de clore cette rencontre, le président du conseil d’administration du groupe Tony O. Elumelu a remercié l’ensemble des panélistes pour la qualité des leurs interventions ainsi que tout le personnel du groupe.

Siddy Koundara Diallo

Pour Africaguinee.com

Tel : (00224) 664 72 76 28

Créé le 25 mai 2023 11:29

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes:

TOTALENERGIES

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces

orange_