L’armée ukrainienne placée en état d’alerte

aa-2469493-jpg_2120441

KIEV-L'armée ukrainienne a été mise en état d'alerte, a annoncé samedi le président par intérim Olexandre Tourtchinov, peu après le vote par le Parlement russe autorisant un "recours aux forces armées" en Ukraine. Le président ukrainien par intérim s'exprimait à l'issue d'une réunion du conseil de sécurité nationale et de défense, alors que la situation se dégradait rapidement en Crimée, péninsule russophone de l'Ukraine en proie à des tensions séparatistes.

"J'ai donné l'ordre de mettre l'armée en état d'alerte, de renforcer la protection des centrales nucléaires, des aéroports et des sites stratégiques", a déclaré Olexandre Tourtchinov lors d'un bref point presse. "Nous sommes persuadés que la Russie ne lancera pas d'intervention car cela signifierait la guerre et la fin de toute relation entre les deux pays", a pour sa part déclaré le Premier ministre Arseni Iatseniouk.

Le chef du gouvernement a déclaré avoir eu un entretien avec son homologue russe Dmitri Medvedev au cours duquel il a demandé que la Russie "fasse revenir ses forces de Mer Noire dans leurs casernes pour faire baisser la tension". "Une intervention militaire serait inacceptable car ce serait une violation de tous les accords internationaux", a-t-il dit.

Poutine décide de faire intervenir l'armée

Le président Vladimir Poutine a décidé samedi de faire intervenir l'armée russe en Ukraine, un défi au président Barack Obama qui avait mis en garde Moscou contre toute action militaire dans ce pays. Le recours à l'armée russe en Ukraine a été approuvé à l'unanimité par le Conseil de la fédération (sénat) à Moscou, à la suite d'une requête en ce sens présentée par le président Poutine, comme l'exige la Constitution russe. Le président américain, Barack Obama, avait mis en garde la Russie vendredi contre une intervention militaire en Ukraine, avertissant qu'elle aurait un "coût". Il s'était déclaré "profondément inquiet au sujet d'informations faisant état de mouvements de troupes entrepris par la Russie en Ukraine".

Réunie en session extraordinaire, la chambre haute du Parlement a approuvé la demande du président Poutine d'autoriser "le recours aux forces armées russes sur le territoire de l'Ukraine, jusqu'à la normalisation de la situation politique dans ce pays". La formule employée laisse clairement entendre que la Russie peut aussi bien utiliser les forces de la flotte russe de la mer Noire (environ 20 000 hommes), qui se trouvent en Crimée aux termes d'un accord bilatéral signé entre Moscou et Kiev, qu'envoyer d'autres troupes, venant elles de Russie.

Le président Poutine a fait cette demande "en raison de la situation extraordinaire en Ukraine et de la menace pesant sur la vie des citoyens russes, de (leurs) compatriotes, des forces armées russes déployées en Ukraine", selon un communiqué du service de presse du Kremlin. Vladimir Poutine n'a pas encore pris de décision sur le recours à l'armée russe en Ukraine, a déclaré samedi soir son porte-parole, Dmitri Peskov. 

AFP

Créé le 1 mars 2014 21:22

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes:

RAM

SONOCO

TOTAL

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces