Kindia : Ouverture d’un procès sous haute sécurité…

Tribunal de première instance de Kindia  Photo-Africaguinee.com

KINDIA- Plusieurs citoyens interpelés lors émeutes de courant ayant secoué la ville de Kindia courant de ce mois sont jugés depuis ce lundi 24 octobre 2016 au Tribunal de Première Instance de la même ville.

Ils sont accusés d’attroupement illégal, coups et blessures volontaires, violences et  voies de fait, injures publiques, destructions d’objets divers, détention et consommation de chanvre indien.

Sur les 30 prévenus, 26 ont comparu ce lundi 24 octobre 2016 dont trois femmes. La majorité des prévenus arrêtés alors qu’ils protestaient contre le délestage accru du courant dans leur quartier (Féréfou 2), dans la commune urbaine de Kindia, ont nié les faits dont ils sont reprochés.

Le  parquet les accuse cependant, d’attroupements, coups et blessures volontaires, violences et  voies de fait, injures publiques, destructions d’objets divers, détention et consommation de chanvre indien. Des infractions punies par les articles 110, 295, 371, 374, 487, 414, 425, 377 et 385 du code pénal.

Au moment où nous mettions cette dépêche en ligne, les  audiences se poursuivaient au TPI de Kindia, sous haute sécurité.

A suivre…

 

Sékouba Faatou

Correspondant régional d’Africaguinee.com

A Kindia

 

Créé le 25 octobre 2016 14:29

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes: ,

TOTALENERGIES

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces

orange_