Kankan : Un officier de police suspendu pour « faute grave »…

KANKAN- Un officier de police judiciaire en service à la direction régionale de la sûreté de Kankan, vient d’être suspendu par le parquet du tribunal de première instance pour des manquements graves notamment, de corruption, escroquerie et diffamation.

A l’origine de cette affaire,  un citoyen avait été mis aux arrêts avant d’être conduit à la sûreté de Kankan,  pour recouvrer sa liberté, il aurait été contraint de payer deux millions GNF par l’Officier de police judiciaire Niankoye Soropogui qui aurait déclaré, qu’il a agi avec l’autorisation du procureur de la République près du tribunal de première instance de Kankan, une situation qui a irrité la colère du procureur du TPI.

« L’Officier a été suspendu, pour manquement à ses obligations d’Officier de Police Judiciaire dans le cadre de ses relations avec le procureur de la République, le Directeur de l’enquête. Il s’est permis en dehors de la loi, de la tradition judiciaire, de recevoir une infraction au niveau de son service, sans pourtant informer le procureur de la République. Et, continue à poser des actes », explique Marawane Baladé, le procureur de la république près le tribunal de première instance de Kankan.

Poursuivant son allocution, le procureur de la république près le tribunal de première instance de Kankan, déplore la détention arbitraire du prévenu par ce responsable des officiers police judiciaire à la sûreté de Kankan.

« Aucune mesure de garde à vue ne nous a été notifiée. Ce qui voudrait dire que ce citoyen était en détention arbitraire. Encore mieux, pour permettre à ce suspect à l’enquête de police de recouvrer sa liberté, il est sommé au paiement d’un montant estimé à 5 millions de francs guinéens. »

Nous y reviendrons !

Africaguinee.com

Créé le 3 mars 2024 09:26

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes:

TOTALENERGIES

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces

orange_