Jugé sans « défense » à la Crief, Dr Diané opte pour le silence : « Je n’ai rien à dire… »

CONAKRY- Accusé de « détournement de deniers publics, enrichissement illicite et blanchiment des capitaux », Dr Mohamed Diané a décidé de garder le silence ce lundi 27 mars 2023 face au juge Francis Kova Zoumanigui. C’est la conséquence du retrait de ses avocats dans la salle d’audience suite à la décision rendue par la Cour, déboutant le prévenu sur les exceptions qu’ils avaient soulevées il y a une semaine.

Appelé à la barre, lunettes claires bien vissées, le prévenu a écouté attentivement le juge égrener les charges portées à son encontre. Des faits qui ont pour noms : détournement de deniers publics, enrichissement illicite et blanchiment des capitaux.  « Reconnaissez-vous les faits que nous venons de citer ? », lui a demandé le président de la cour.

La voix clame, Dr Mohamed Diané répond : « Monsieur le président avec tout le respect que je vous dois, avec le désistement de mes avocats, je n’ai plus rien à dire », a déclaré le prévenu à la barre.

« C’est un droit qui vous ai reconnu par la Loi », consent le juge. Les débats se sont ensuite enlisés sur la nécessité ou non de poursuivre l’audience, sachant que le prévenu était sans défense.

Face à cette question, le parquet a fait une demande à la Cour de procéder à la commission d’un ou des avocats d’office pour assurer la défense du prévenu.

Pour leur part, les avocats de la partie civile ont également formulé des demandes à la Cour d’ordonner des mesures conservatoires sur des biens qu’ils jugent appartenir au prévenu à Conakry et dans la région de Kankan.

Les avocats de la partie civile soutiennent que plusieurs immeubles se trouvant à Conakry et à l’intérieur du pays portés au nom d’un certain Assé Diané appartiennent au prévenu Dr Mohamed Diané qui aurait fait des prêtes noms. Ils ont demandé à la Cour d’ordonner leur saisie.

Face à cette série de demandes, le président de la Cour Francis Kova Zoumanigui a renvoyé l’audience au 17 avril 2023 pour la commission des avocats d’office et pour trancher sur cette demande liée aux mesures conservatoires sur des biens supposés appartenir à Dr Mohamed Diané.

Oumar Bady Diallo 

Pour Africaguinee.com 

Tel: (00224) 666 134 023

Créé le 27 mars 2023 18:08

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes: , ,

TOTALENERGIES

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces

orange_