Jeux olympiques de Rio : Message du Ministre de la Santé du Brésil, Ricardo Barros…

rio_2016

Nous sommes désormais à moins d’un mois du coup d`envoi du plus grand événement sportif du monde. Le Brésil doit accueillir des représentants d`environ 200 pays et 500 000 touristes étrangers. Le système de santé brésilien s`est dûment préparé pour ce moment important, en adoptant des actions préventives pour lutter contre l`Aedes aegypti, en mettant en place un système de surveillance 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, dans les six villes qui recevront les compétitions, et en se dotant de professionnels formés, qualifiés pour intervenir en cas d`urgence.

La circulation du virus Zika, transmis par le moustique Aedes aegypti, ne nous empêchera pas d`organiser un événement sûr et inoubliable pour les athlètes, les participants et les spectateurs. Les risques sont minimes. Une étude publiée par l`Université de Cambridge prévoit moins d`un cas d`infection sur 500 000 touristes.

Le 14 juin, des experts de l`OMS ont confirmé que le risque de propagation du virus était très faible. Pendant les Jeux, les déplacements vers Rio ne représenteront que 0,25% de tous les voyages vers les zones touchées par le Zika, selon les Centres pour le contrôle et la prévention des maladies (Centers for Disease Control and Prevention, CDC) américains. Globalement, le virus circule déjà dans 60 pays, et le Brésil représente 15% de la population exposée.

Les Jeux se dérouleront pendant l`hiver brésilien, lorsque les cas de maladies transmises par l`Aedes aegypti sont moins nombreux. De plus, les actions de mobilisation pour combattre le moustique, telles que les inspections d`habitations et les investissements publics dans la surveillance et la prévention, ont entrainé une baisse anticipée des taux de Zika : les cas d`infection par le virus ont chuté de 87% entre février et mai de cette année.

Le contrôle et le suivi de ces données continuent à travers un partenariat avec l`OMS, de manière absolument transparente. Les mesures appropriées pour combattre l`Aedes aegypti sont toujours en vigueur, avec le soutien de trois mille agents de santé à Rio.

Pendant la phase de préparation de l`événement, 51 événements tests ont été réalisés, sous le contrôle du Ministère de la Santé, et aucun cas d`infection n`a été constaté. Depuis le 3 mai, la flamme olympique est passée par plus de 100 villes, et là aussi, aucun cas n`a été rapporté.

Le Brésil a de l`expérience dans l`organisation de grands événements, comme la Coupe du Monde. À l`époque, il y a également eu de l`agitation et une certaine préoccupation concernant une possible épidémie de dengue, mais seulement trois cas ont été signalés chez les touristes.

Prendre soin de la population brésilienne et des touristes qui viendront pour la réunion mondiale du sport est une priorité pour le gouvernement fédéral, qui est déterminé à mettre en place les mesures nécessaires pour protéger la santé des personnes.

À Genève, j`ai réaffirmé au Comité international olympique que nous ne mettrions jamais en risque la santé des athlètes et des touristes. Le Brésil prend toutes les précautions et mesures nécessaires pour faire des Jeux un moment historique pour le sport. Ainsi, ne manquez pas de venir aux Jeux olympiques !

Source: Ministère de la santé du Brésil

Créé le 6 juillet 2016 18:12

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes: ,

TOTALENERGIES

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces

Logo Fondation orange