Interview: Bantama Sow dit tout sur la manifestation en faveur d’Alpha Condé…

Sanoussi Bantama Sow, Ministre de la Culture, des Sports et du Patrimoine historique

CONAKRY- Accusée de transporter des militants de l’intérieur du pays pour la réception d’Alpha Condé prévue ce jeudi 31 octobre 2019 à Conakry, la mouvance présidentielle vient de réagir. Le Ministre Sanoussi Bantama Sow a répondu à leurs détracteurs, notamment ceux qui voient en cette manifestation une occasion de vider les caisses de l’Etat. En tant que Président de la commission d’organisation, le Ministre des Sports a levé un coin du voile sur cette manifestation qui sonne comme une démonstration de force voulue par les inconditionnels d’Alpha Condé.

 

AFRICAGUINEE.COM : Qui sont les initiateurs de la réception du Président Alpha Condé ce jeudi 31 octobre 2019 à Conakry ?

Ce sont des groupes de jeunes et de femmes qui ont fait la proposition. Ce sont eux qui ont demandé à recevoir le Président, ils ont pris contact avec nous et nous avons trouvé que l’idée est géniale surtout à un moment où les gens sont en train de faire croire qu’Alpha Condé n’a plus une seule personne derrière lui. Donc nous accompagnons cette bonne initiative de la jeunesse. 

Ce sont des femmes et des jeunes du RPG Arc-en-ciel seulement ou bien de la mouvance présidentielle en général ?

Ils sont de la mouvance présidentielle.

Que répondez-vous à ceux qui pensent que cette mobilisation est synonyme de sortie massive d’argent des caisses de l’Etat ?

Je vous rassure que le Premier Ministre Kassory Fofana, son cheval de bataille c’est la lutte contre la corruption. Je vous rassure que personne ne puisera dans les caisses de l’Etat pour une manifestation politique, que ce soit une manifestation du RPG ou autre. La mouvance et le RPG en particulier est constituée de citoyens (…). Nous on a commencé à cotiser depuis 1991. C’est vrai le Président Alpha Condé met des moyens mais chaque militant du parti met la main à la poche pour apporter sa contribution en fonction de ses possibilités pour le bon fonctionnement du parti. Pour chaque manifestation, les gens sont décidés à mettre même 1 000 fg, 2 0000fg, pour apporter leur soutien à la réussite de la manifestation. Donc de ce côté je dois rassurer les uns et les autres qu’il y a l’Etat, il y a les caisses de l’Etat, mais il y a les militants et les citoyens qui militent dans les différentes organisations politiques qui mettront les mains dans les poches.

C’était quoi l’opportunité d’organiser cette réception selon vous ? 

D’une part c’est une réaction. Vous savez les gens sont en train de transformer les réalités de la Guinée. Quand tu es à l’étranger aujourd’hui, tu as l’impression que la Guinée est en train de brûler, c’est comme si à chaque minute qui passe on est en train d’égorger les gens. Si tu es à l’étranger c’est comme si même le RPG n’est plus derrière Alpha Condé. Cette image doit changer. Alpha Condé a été élu en 2015 au premier tour, ce n’est pas possible que depuis 2015 qu’Alpha Condé n’ait plus un citoyen en Guinée. Mais nous allons montrer à la face du monde qu’Alpha Condé reste l’homme politique le plus important de la Guinée.

Qu’est-ce qui est prévu ce jeudi pour cet accueil ?

C’est un accueil chaleureux. Une mobilisation de l’aéroport à Sékhoutouréah.

Vous confirmez que certains militants viennent de l’intérieur ?

Non ! Nous ne sommes pas le FNDC (Front National pour la Défense de la Constitution, Ndlr). D’ailleurs tout le monde sait que le FNDC n’existe pas, c’est l’UFDG parce que ça été prouvé que tous les représentants que ce soit à Labé, à Mamou ou ailleurs ce sont les premiers responsables de l’UFDG. On a vu le député Cellou à Labé, à Mamou également on a vu ici la manifestation des femmes. Ce sont les femmes leaders de l’UFDG qui ont parlé au nom du FNDC. Nous ne transportons pas des militants de Kindia, de Labé pour les faire venir ici. Mais il faut que ce soit clair pour tout le monde, le point de regroupement c’est à l’aéroport. Les gens ne peuvent pas quitter Entag, Km 36 marcher à pied. Donc nous allons affréter des véhicules pour prendre les gens à Sonfonia, à Entag, à Matoto, de la Ville de Kaloum pour l’aéroport. il ne faudrait pas que quand les gens verront des véhicules transporter nos militants, qu’ils disent qu’ils viennent de Kankan. C’est même ridicule. Nous ne sommes pas comme l’UFDG, nous sommes le parti majoritaire nous allons le prouver par la mobilisation du jeudi.

 

Propos recueillis par SOUARE Mamadou Hassimiou

Pour Africaguinee.com

Tél. : (+224) 655 31 11 11

Créé le 29 octobre 2019 14:57

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes: ,

SONOCO

TOTALENERGIES

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces