Insolite : les nouveaux nés font déjà le lien entre l’espace et le temps

insolite-les-nouveaux-nes-font-deja-le-lien-entre-l-espace-et-le-temps_exact441x300

Les nourrissons possèderaient déjà à leur naissance une représentation de l'espace, du temps et des quantités. C'est ce qu'ont démontré des chercheurs de l'Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm).

L'espace, le temps et les quantités sont reliés dans l'esprit humain. Mais comment ces connections viennent-elles à l'esprit ? C'est sur cette question que se sont penchés des chercheurs de l'Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm) afin de découvrir si les représentations de l'espace et du temps étaient présentes dans notre esprit dès la naissance.

Expérience à la maternité de Bichat

Pour répondre à cette question, un protocole expérimental a été mis en place au sein de la maternité de l'hôpital Bichat, permettant d'enregistrer l'attention visuelle de 96 nouveaux nés âgés de 2 jours en moyenne. L'expérience les plaçait dans une situation sollicitant leur vision et leur audition.

Dans une première phase, les nouveaux nés entendaient pendant une minute une séquence de sons évoquant une quantité numérique (6 ou 18 syllabes) et une durée (1,4 ou 4, 2 secondes, pendant qu'ils voyaient sur un écran une ligne légèrement en mouvement.

 

Dans une seconde phase, on leur présentait de nouvelles séquences visuelles et auditives, légèrement modifiées par rapport à la première phase : une ligne plus longue avec une quantité de sons plus élevés ou une ligne plus longue et une quantité de sons réduite.

Deux jours après la naissance ils reconnaissent l'espace et le temps

"Les résultats ont montré que les nouveaux nés réagissent quand ces quantités changent de manière assortie (ligne plus longue et quantités de sons plus élevée). Ils sont donc capables de relier une quantité numérique et une durée, à une longueur dans l'espace. Ce protocole expérimental a permis de montrer que, seulement quelques heures après leur naissance, les êtres humains sont déjà sensibles à la structure commune du temps, de l'espace et de la quantité" expliquent le Dr Maria Dolores de Hevia et le Dr Véronique Izard du Laboratoire de psychologie de la perception de l'Inserm.

Les scientifiques se posent maintenant la question de savoir si d'autres dimensions, comme la lumière ou la sonorité, sont également concernées.

Source: topsanté

Créé le 19 mars 2014 09:53

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes: