Insécurité : vers un débrayage des commerçants du plus grand marché de Guinée ?

23100

 

CONAKRY- Face à l’insécurité grandissante et à la reprise des attaques dans certains marchés de Conakry, les opérateurs économiques évoluant dans le marché Madina menacent de fermer boutiques et magasins, pour exiger des autorités la sécurité de leurs biens, a appris Africaguinee.com.
 
Cela fait suite à l’attaque opérée par des bandits dans la nuit du lundi à mardi dans le marché Madina. Le Groupe Organisé des Hommes d’Affaires(GOHA) s’est insurgé contre les agressions des operateurs économiques.
 
‘’Ce matin, On était en train de travailler avec les commerçants de Madina qui menaçaient de fermer. Et ils ont demandé à ce que tout le monde ferme jusqu'à ce que la sécurité revienne. Mais on  a demandé à chacun de prendre patience’’, a fait savoir le président du GOHA au cours d’un point de presse ce mardi. 
 
Dans son intervention, Chérif Abdallah,  a dénoncé  les multiples pillages des boutiques et magasins des commerçants par des bandits. ‘’Il y a eu des attaques des magasins à Madina.  Donc ce matin, il y a des problèmes au marché, le marché est actuellement perturbé’’, indique-t-il, avant  d’ajouter que  des magasins au quartier de Simanbossiya  ont été aussi victimes d’attaque.
 
Revenant sur  la situation des operateurs économiques dans les marchés de Conakry,  le président du GOHA, Mohamed Chérif Abdallah a affirmé qu’après plusieurs démarches menées pour la sécurité des commerçants de Madina et les autres marchés de la capitale, à travers une implication de  la gendarmerie, les problèmes d’insécurité persistent toujours. 
 
Par ailleurs,  il a attiré l’attention du gouvernement et  des forces de sécurité pour la protection des Hommes d’affaires et de leurs biens. ‘‘Nous sommes dans la  période des élections, les gens attendent  les résultats et tout ce qui s’en suit, l’insécurité reprend nettement dans les marchés. Et nous demandons aux forces de sécurité de redoubler les efforts afin  de protéger les commerçants de la capitale et de l’intérieur du pays, comme ils l’ont fait les deux derniers mois’’ a lancé Chérif Abdallah.
 
A la fin de la rencontre, il a annoncé la fermeture des lieux de commerce dans certains endroits.  C’est pourquoi, dit-il, le GOHA a dépêché une délégation sur  les lieux pour  calmer les ardeurs.
 
A préciser que,  le GOHA, envisage de signer un protocole d’accord avec la gendarmerie nationale pour la sécurité des commerçants et de leurs biens.
 
  Bah Aissatou
   Pour Africaguinee.com
   Tél. : (+224) 664 93 46 23
 
 
Créé le 15 novembre 2013 10:34

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes:

SONOCO

TOTALENERGIES

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces

logo-fondation-orange_3

Avis d’appel d’offre ouvert…

mercredi, 15 mai 24 - 11:36 am