Insécurité : la femme de Jean Marc Telliano portée disparue ?

femme

CONAKRY- La femme d’un leader politique de l’opposition guinéenne serait victime de menaces et de persécutions de la part de certains inconnus. Mme Telliano née Sata Diakité, épouse du président du Rassemblement pour le Développement Intégré de la Guinée (RDIG), Jean Marc Telliano, serait en ce moment portée disparue, selon une source proche de sa famille contactée par la rédaction d’Africaguinee.com.


Selon les témoignages de certains proches de l’ancien ministre de l’agriculture, Mme Telliano serait en séjour du côté de Guéckédou depuis quelques semaines pour suivre les travaux sur les différents chantiers de son mari. Toujours selon ces derniers, des hommes armés seraient venus  plusieurs fois au domicile privé de l’ancien ministre Jean Marc Telliano, situé dans la commune urbaine de Guéckédou, pour disent t-ils, tenter d’enlever Mme Sata Diakité.

La dernière visite de ces inconnus remonterait au vendredi 31 janvier dernier aux environs de 2h du matin.

Contacté par notre rédaction, l’ancien ministre de l’agriculture, Jean Marc Telliano, a confirmé ces informations : “Effectivement, ce que vous avez appris est vrai et au moment où je vous parle je n’arrive pas à joindre ma femme“ a déclaré l’élu du RDIG.

A la question de savoir quelles pourraient être les raisons d’un tel acte et qui pourrait être derrière de tels agissements, l’opposant ne passe pas par mille chemins : “ Je pense que c’est la même persécution qui continue. Il vous souviendra ici que moi-même j’ai subi de tels agissements de la part du pouvoir du président Alpha Condé“.

“C’est dommage qu’on fasse la politique de cette façon. On en veut à ma femme parce que moi je suis de l’opposition et il se trouve qu’elle est de la même région que le président Alpha Condé. C’est la seule raison“ poursuit M. Telliano.

Face à cette situation, l’honorable Jean Marc Telliano dit ne pas pour l’instant vouloir porter plainte contre X mais dit prendre à témoin l’opinion nationale et internationale.

Du côté du haut commandement de la gendarmerie nationale, direction de la justice militaire, un officier supérieur qui a voulu garder l’anonymat nous a confié que son service n’a pas été saisi pour ce dossier.

Le préfet de Guéckédou quant à lui est resté injoignable après plusieurs tentatives par notre rédaction.

 

Africaguinee.com

Créé le 5 février 2014 13:46

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes:

TOTAL

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces