Infrastructures : Les cadres suspendus quittent les locaux de la Gendarmerie mais…

Devanture de la Direction centrale des Investigations judiciaires de la gendarmerie Nationale

CONAKRY-Les sept hauts fonctionnaires suspendus au ministère des infrastructures et des transports ont encore été auditionnés ce mercredi 9 novembre 2022 à la Direction Centrale des Investigations Judiciaires de la Gendarmerie Nationale (DCIJ-GN).

L’audition d’aujourd’hui a été moins longue que celle d’hier. Ils ont tous quitté les locaux de la Gendarmerie en début d’après-midi mais ils doivent tous, autant qu’ils sont, revenir demain encore pour la suite de l’interrogatoire, a appris Africaguinee.com.

« Pour aujourd'hui, c'est fini, ils sont tous partis. Mais, ils doivent revenir demain matin pour la suite des auditions », a confié une source proche de la DCIJ-GN.

Pour rappel, ces cadres ont été suspendus à titre conservatoire dimanche 6 novembre 2022 par le Premier ministre Dr Bernard Goumou qui n’avait précisé dans sa note les motifs de cette suspension.

Ils ont pour noms : Patrice Toupou (Secrétaire Général), Cheick Ahmed Tidiane Camara (chef de cabinet), Demba Kourouma (Conseiller principal), Rodrigue Georges Loua (conseiller juridique), Aly Condé (Directeur Général du fonds d'entretien routier), M. Sâ Yolande Camara (directeur national de l'entretien routier), Bangaly Kourouma (responsable des marchés publics). 

Nous y reviendrons !

Mamadou Yaya Bah

Pour Africaguinee.com

Créé le 9 novembre 2022 16:58

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes: ,