Inculpation de Dadis Camara : Qu’en pense le camp présidentiel ?

El hadj Damaro Camara, Président du Groupe Parlementaire RPG Arc-en-ciel

CONAKRY- Le camp présidentiel aussi vient s’exprimer sur l’inculpation de l’ancien chef de la transition guinéenne, Moussa Dadis Camara, par la justice de son pays dans le dossier des massacres du 28 septembre 2009. Le Président du Groupe Parlementaire RPG-Arc-en-ciel, El hadj Amadou Damaro Camara, a appelé au respect des institutions et à l’indépendance de la justice.

Au cours d’un entretien accordé à notre rédaction, le chef de file de la majorité présidentielle a tenu a apporté quelques précisions sur la position qu’il avait eu à tenir au lendemain de l’annonce d’une alliance entre le parti FPDD de Moussa Dadis Camara et l’UFDG de Cellou Dalein Diallo.

‘’Je voudrais profiter de votre micro pour dire et rejeter catégoriquement  les mots qu’on me prête d’avoir traité  Dadis de ‘’Diable’’ après son alliance avec Elhadji Cellou Dalein Diallo. J’ai dit  que Elhadji Cellou Dalein Diallo avec cette alliance a perdu son âme, parce que tout simplement si vous, vous souvenez, il avait traité Monsieur Dadis de tous les noms et avait revendiqué que plus d’une centaine des cent cinquante-sept morts  du 28 Septembre sont de sa communauté  et sont parmi ses militants. Donc j’ai dit qu’il a perdu son âme  en voulant s’allier à celui qu’il accusait de d’avoir tué tant parmi ses  militants et dans sa communauté’’ a tenu à préciser El hadj Amadou Damaro Camara.

Parlant de la récente inculpation de l’ancien chef de la junte en Guinée, le Président de la majorité présidentielle a rappelé le principe de séparation des pouvoirs qui lui impose de garder une certaine neutralité face aux  décisions judiciaires.

‘’ Je dois dire tout de suite que je suis député du corps des législateurs. Donc dans l’esprit de séparation de pouvoir, je n’ai aucun droit et je n’ai pas envie non plus de m’insérer dans les actions de l’autre pouvoir qu’est le pouvoir judiciaire’’ a souligné El hadj Damaro Camara.

Le parti de Dadis Camara, les Forces Patriotiques pour la Démocratie et le Développement, a qualifié l’inculpation de son leader de politique. Même raisonnement du côté de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée, formation politique dirigée par l’ancien Premier Ministre Cellou Dalein Diallo.

El hadj Damaro Camara, appelle lui au respect des institutions pour faire avancer la démocratie.

‘’Il faut qu’on apprenne à respecter les institutions dans ce pays. Tout le monde crie à la nécessité de démocratie, mais on n’a pas encore la culture de respecter ou d’avoir  un minimum de confiance  pour  nos institutions. Inculpation ne veut pas dire culpabilisation. On est inculpé parce qu’à un moment donné on avait  une certaine position. Qu’o attende que justice se fasse après on aura des commentaires’’ appelle le chef de file de la majorité présidentielle.

 

Boubacar Loudah Bah

Pour Africaguinee.com

Tél. : (+224) 655 31 11 13

Créé le 10 juillet 2015 15:56

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes:

SONOCO

TOTALENERGIES

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces