“ Il n’y a pas lieu d’envisager une annulation du scrutin“ réagit le gouvernement guinéen

damantag

CONAKRY- Le gouvernement guinéen vient de réagir face à la demande d’annulation du scrutin législatif du 28 septembre dernier formulée par l’opposition, en qualifiant ces menaces d’incohérentes, a appris africaguinee.com.

Selon le porte-parole du gouvernement, la demande formulée par l’opposition républicaine est incohérente, car, dit-il la commission électorale nationale indépendante (CENI) n’a pas fini de comptabiliser les voies : ‘’Cette demande est incohérente, la CENI n’a même pas fini le décompte des voies, elle n’a même pas statué sur la plupart des Procès Verbaux (PV), puisqu’elle ne les a pas reçus’’. 

Après cette étape, rappelle le ministre de l’enseignement technique et de la formation professionnelle, ‘’il ya encore des voies de recours possibles jusqu’à la cour suprême, il n’y a donc pas lieu d’envisager une annulation du scrutin. Ça serait manqué de respect à ces millions de guinéennes et guinéens qui se sont déplacés le 28 septembre pour aller voter’’.

Cette demande d’annulation cache la mauvaise foi du perdant, estime le ministre, ‘’nous ne pouvons pas la cautionner d’autant plus qu’elle s’accompagne de menaces à la violence’’, tranche-t-il.

  SOUARE Mamadou Hassimiou
   Pour Africaguinee.com
   Tél. : (+224) 664 93 51 31

Créé le 5 octobre 2013 15:53

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes:

SONOCO

TOTALENERGIES

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces

logo-fondation-orange_3

Avis d’appel d’offre ouvert…

mercredi, 15 mai 24 - 11:36 am