Ibrahima Diallo : « J’ai perdu plus de 12 millions Gnf… »

CONAKRY-Ibrahima Diallo, responsable des Opérations du Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC) a donné les détails d’incident survenu à l’Aéroport International Ahmed Sékou Touré. Un incident qui est à l’origine de la plainte qu’il a articulé contre l’ex commissaire spécial de l’Aéroport international Ahmed Sékou Touré, Naby Ibrahima Traoré.

« Arrivée à l’aéroport international Ahmed Sekou Touré des policiers ont récupéré mon passeport. Quelques minutes après, ils sont revenus pour me le remettre en me disant que je ne suis pas autorisé de sortir du pays. Après, je leur ai demandé qui a dit ça ? Ils m’ont répondu c’est le commissaire à l’aéroport. Alors, j’ai récupéré mes bagages. Je suis rentré à la maison. Après, j’ai appelé mes avocats pour porter plainte contre le commissaire », a expliqué le plaignant à la barre du tribunal correctionnel de Mafanco.

Ibrahima Diallo précise à la barre qu’il n’était pas informé qu’il est interdit de sortir du territoire national. « Si j’étais informé que je ne suis pas autorisé de sortir, je n’allais pas partir à l’aéroport. Donc, si le commissaire me montrait cette correspondance, je n’allais pas porter plainte », a-t-il dit. L’activiste dit avoir 12 millions de franc guinéens, le prix de son billet et 750 dollars pour ses frais d’hôtel.

Le Commissaire Naby Ibrahima Traoré a nié les accusations de M. Diallo. A la barre, il a déclaré avoir agi en exécution d’une décision de justice. L’affaire a été renvoyée le 27 juillet prochain.

A suivre…

Mamadou Yaya Bah

Pour Africaguinee.com

Créé le 20 juillet 2023 16:02

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes:

TOTALENERGIES

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces