Hôpital Donka : Les patients victimes de surfacturation…

23017

 

CONAKRY- Les patients  du Centre Hospitalo-universitaire  de Donka sont confrontés de nos jours  à de nombreuses difficultés, liées notamment à la surfacturation lors de la consultation, a constaté africaguinee.com.
 
Dans  ce  grand  centre hospitalier de Guinée,  le personnel de l’hôpital Donka  oblige les patients à débourser une somme de 30 mille francs guinéens pour une simple consultation médicale avant de recevoir les premiers soins. Pourtant,  selon une note de service du  ministère de la santé et de l’hygiène publique, les 10 mille francs guinéens payés au guichet  sont valables pour les frais de consultation.
 
   ‘’J’ai payé dix mille  francs guinéen à l’entrée principale de l’Hôpital pour la consultation de mon bébé. Arrivée aussi au guichet du centre de nutrition ici,  j’ai payé la même somme, ils m’ont  donné un carnet.  Et  ils m’ont fait comprendre  que je ne dois rien donner  au médecin pour la consultation. J’ai expliqué cela au médecin, il m’a dit  que ce carnet ne lui permet pas de venir à l’hôpital, tout en me réclamant 10 mille francs aussi.  J’ai dépensé  30 mille pour une simple consultation, sans parler des médicaments et autres’’, s’est lamenté une  nourrice.
 
 Sur la question de savoir, pourquoi Mme Bah a accepté  de débourser cette somme, elle affirme qu’elle n’a pas le choix puisse son enfant est malade. Alors, elle ne compte pas retarder ni  discuter avec quelqu’un,  bien qu’elle a raison.
 
Interrogé, le personnel du guichet  contredit et  indexe la note de service fixé sur la porte, en disant qu’il explique aux malades les consignes.
 
Par contre, cet autre patient souligne qu’à chaque fois qu’il vient faire son pansements après son intervention chirurgicale, il est obligé de payer 5 mille francs guinéens au médecin pour recevoir les soins.
 
’’ J’ai fait un accident de voiture entre Mamou et Faranah, alors j’ai subis une opération chirurgicale, mais quand je viens pour mon pansements le médecin me réclame 5 mille francs, alors que j’ai payé le prix de mes soins. Moi je ne travaille pas actuellement à cause de mon accident  au niveau du pied, je quitte loin. En  plus des frais qu’on me réclame ici chaque fois, c’est vraiment couteux ‘’,  a déploré Alassane chauffeur  de camion. 
 
Les patients du CHU de Donka ne sont pas confrontés qu’à ce proiblème. Il y a également un manque d’hygiène.  Les toilettes  sont très salles, et les ordures gisent partout dans les couloirs de l’hôpital.
 
Pour avoir la version des médecins ou de la directrice de l’hôpital, on a tenté de les rencontrer à plusieurs fois, mais en vain.
Nous y reviendrons !
 
 BAH Aissatou
Pour Africaguinee.com
Tél : (+224) 664 93 46 23     
 
Créé le 8 novembre 2013 11:48

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes:

TOTALENERGIES

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces

orange_