Hamdallaye : des dizaines de femmes dans la rue pour réclamer de l’eau dans les robinets…

img_2856

CONAKRY-après les femmes de Bambéto qui sont sorties avant-hier pour protester contre la pénurie d’eau, ce mercredi, ce sont les femmes de Hamdallaye- pharmacie, qui sont dans la rue pour réclamer de l’eau potable, a appris Africaguinee.com.

C’est devenu la routine à Conakry, les manifestations sociales sont quasiment enregistrées tous les jours ça et là dans la capitale guinéenne, Conakry.  

Harassées par la pénurie d’eau, les femmes de Hamdallaye ont barricadé la route Le Prince pour exprimer leur ras-le-bol. Selon nos informations, ce matin, plusieurs femmes se sont rendues au domicile du Chef de quartier pour l’interpeller face à la souffrance  qu’elles endurent tous les jours pour avoir de l’eau potable.

‘’Il y a plusieurs jours, nous n’avons pas de l’eau dans les robinets. Et le peu d’eau suinte dans le robinet ne vient qu’à 3 heures du matin. Ne pouvant plus supporter ce calvaire, les femmes sont sorties au niveau de Hmadallaye Pharmacie ici, elles ont barré la route, à l’aide des pierres, des morceaux de bois pour exprimer leur mécontentement. Actuellement la circulation est coupée sur cet axe’’, nous a confié cet habitant que nous avons joint sur place par téléphone.

‘’Depuis trois mois, nous n’avons pas d’eau dans nos robinets. Dites à la Société des eaux de Guinée (SEG) de nous rétablir l’eau. Nous n’avons pas besoin d’une citerne à eau ici. S’ils envoient une citerne ici, nous allons la brûler. Ils n’ont qu’à nous rétablir la desserte de l’eau’’, a martelé cette manifestante très en colère.  

La célèbre formule ‘’la Guinée est le château d’eau de l’Afrique Occidentale’’, n’est plus qu’un ‘’triste’’ slogan. Les autorités guinéennes peinent à assurer les besoins primaires de sa population.

Une dépêche de Diallo Boubacar 1

Pour Africaguinee.com

Tel : (00224) 664 935 132 

Créé le 12 mars 2014 17:53

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes: