Guinée : Quel avenir politique pour l’UPG après la mort de Jean Marie Doré ?

Feu Jean Marie Doré

CONAKRY- L’avenir politique de l’Union pour le Progrès de la Guinée (UPG) semble de plus en plus incertain. Au lendemain de la mort de son leader, Jean Marie Doré, le parti n’a pour l’instant désigné aucun successeur de l’ancien Premier Ministre de la transition pour prendre les rênes de l’UPG.

Entre l’Union pour le Progrès de la Guinée et Jean Marie Doré c'est toute une histoire. Depuis sa création le 5 novembre 1991, Jean Marie Doré a toujours dirigé cette formation politique qui s’est longtemps battue au sein de l’opposition guinéenne. A l’avènement du multipartisme en Guinée, l’UPG a fait front commun avec de nombreux autres partis politiques comme le RPG, l’UPR, pour s’opposer au régime du feu Général Lansana Conté.

L’Union pour le Progrès de la Guinée connaîtra certainement le même sort que le parti de l’Unité et du Progrès qui s’est quasiment éteint au lendemain de la mort de son Président feu Général Lansana Conté.

En Guinée, et dans beaucoup d’autres pays africains, les partis politiques se reposent sur leur leader. Ce dernier étant le principal bailleur de fonds, prend la plupart des décisions qui engage la vie du parti. Evidemment, lors de toutes les élections, il est le premier à être sur la liste. L’organisation des congrès et autres conventions nationales n’est que formelle. Du premier cadre au dernier militant, tout le monde connaît la règle de préséance. D’abord le leader ensuite les autres.

En attendant l’organisation d’un congrès extraordinaire, l’Union pour le Progrès de la Guinée a mis en place un bureau provisoire pour liquider les affaires courantes du parti. Monsieur Henry Kpogomou, est le président par intérim de l’UPG. M. Mamou Sangaré occupe le poste de secrétaire permanent du bureau Politique. Le Secrétariat politique est géré par M. Henry Lakpo Mamy. Ces cadres sont très peu connus sur l’échiquier politique guinéen. Il sera difficile pour l’UPG de garder sa place d’antan, après la mort de son leader Jean Marie Doré, qui s’est toujours réclamé du centre malgré son soutien au Président Alpha Condé lors du scrutin du 11 novembre dernier.

 

Ahmed Tounkara

Pour Africaguinee.com

 

Créé le 10 février 2016 11:25

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes:

RAM

SONOCO

TOTAL

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces