Guinée : Ouverture à Conakry de l’Assemblée générale ordinaire de la Chambre de Commerce, d’Industrie et d’Artisanat

CONAKRY-Les activités de la première assemblée générale ordinaire de la Chambre de Commerce, d’Industrie et d’Artisanat de Guinée (CCIAG) de l’année 2023, ont été lancées ce mercredi 3 mai, à Conakry.

Cette rencontre qui se tient dans un complexe hôtelier de la place, a été présidée par le Premier ministre, Dr Bernard Goumou. Elle regroupé plusieurs acteurs du secteur privé et des membres du gouvernement. La présente assemblée générale dite budgétaire statuera essentiellement sur le projet de budget 2023, le rapport des gestions de 2022, le rapport annuel d’activité de 2022, le plan d’action de 2023 de cette institution consulaire.

L’assemblée générale de l’année en cours, se tient après celle tenue les 21 et 22 septembre 2022, qui avait permis de soumettre à l’appréciation et à l’approbation des élus consulaires, le rapport, le projet de budget 2022, le plan d’action 2022 ainsi que le projet de règlement intérieur, le manuel de procédure administrative, financière et comptable des chartes d’éthique et de déontologie de la chambre de commerce, d’industrie et d’Artisanat de Guinée. Ce rendez-vous avait également permis de mettre en place les 19 commissions techniques de ladite institution.

A sa prise de parole, le président de la Chambre de commerce, d’industrie et d’artisanat, a fait un bref rappel des exploits enregistrés durant l’année écoulé. Les performances sont axées sur la mobilisation des ressources financières, l’emploi desdites ressources par leur institution dans l’année précédente. Il a cité à cet effet, la prise effective des fonctions du bureau consulaire nationale, l’installation de tous les bureaux consulaires, régionaux et ceux des antennes communaux et préfectoraux, l’implication des élus consulaires à l’immersion gouvernementale des mois de mai et juin 2022, la participation de la chambre de commerce, d’industrie et d’artisanat au processus de stabilisation des prix des denrées de premières nécessités sur les différents marchés, pour ne citer que ceci… L’occasion a été aussi mise à profit pour annoncer la réalisation de gigantesques projets futurs et ceux déjà réalisés, parmi lesquels la construction du bureau régional de la chambre à Kindia.

« Le budget global de la chambre de commerce pour l’année 2023 s’équilibre en recette et en dépense à 107 milliards 448 millions 914 mille 637 francs guinéens. Il est composé d’un budget de fonctionnement de 42 milliards 418 millions 451 mille francs guinéens et d’un budget d’investissement de 65 milliards 030 millions 463 mille 637 francs guinéens. Au regard des nombreuses attentes et missions de notre institution consulaire, le budget présenté pour analyse et adoption a été élaboré sur la base de notre capacité réelle de mobilisation et de gestion vertueuse de notre ressource. La correcte exécution de ce budget permettra sans nul doute de donner un nouvel élan à notre institution consulaire d’une part et permettre de combler de nombreuses attentes de tous envers notre chambre de commerce et d’industrie, d’autre part », a fait savoir Elhadj Mamadou Baldé, président de la Chambre du Commerce, d’Industrie et d’Artisanat de Guinée.

La chambre de commerce, d’industrie et d’artisanat de Guinée, est l’un des acquis majeurs des objectifs de la refondation de l’Etat, que se sont fixés le CNRD et son président, a rappelé la ministre du Commerce, de l’Industrie et des Petites et moyennes entreprises.

« Les trois jours d’intenses activités devraient vous permettre de mettre en œuvre des initiatives devant aboutir à la formalisation de l’exercice commerciale et à la diversification des exportations afin de booster notre économie. Votre tutelle, qui est le ministère du Commerce, de l’Industrie et des PME ne ménagera aucun effort pour vous accompagner dans l’atteinte de vos objectifs », a assuré madame Louopou Lamah.

Dans son discours, le chef du gouvernement, a fait quelques observations. Dr Bernard Goumou a indiqué que le budget présenté par la Chambre du commerce semble, à ses yeux ‘’dérisoire’’. « Les délégués consulaires qui composent la chambre, la plupart ont plus d’un capital ou une main qui pèse plus de 10 millions d’euros. Or le chiffre d’affaires qui est mentionné dans le rapport n’est qu’à titre de recette, pour moi cela est insignifiant. Mon gouvernement mettre tout en place pour que ce centime additionnel soit payé dans le temps nécessaire », a assuré Dr Bernard Goumou, à l’endroit des membres de la chambre du commerce, d’industrie et d’artisanat.

Dr Bernard Goumou

Le Premier ministre a également rappelé les attentes du gouvernement, envers la chambre du commerce. A cet effet, M. Goumou a cité par exemple : le renforcement des actions y compris la construction des sièges des régions et préfectures. Cela va permettre à accroitre les capacités et l’efficacité de ladite institution consulaire, selon le chef du Gouvernement.

Poursuivant dans la même lancée, il a ensuite cité en termes d’attente, la formalisation des propositions d’amélioration de l’environnement des affaires et la redynamisation de l’économie de la Guinée afin de permettre au pays de tirer profit des opportunités qu’offre la ZLEECAF ; l’initiation et la mise en œuvre des actions de soutien surtout aux entreprises qui en n’ont besoin, etc.

« Monsieur le président du CCIAG, vous devez prendre votre bâton de pèlerin pour que le secteur informel soit inscrit auprès de ces centres de gestion agréées. En plus de ces actions, nous comptons sur votre esprit patriotique et votre fort engagement sociétal pour hisser et mettre en œuvre les politiques commerciales allant dans le sens du soulagement du consommateur et du renforcement de la compétitivité de notre économie. Le plan d’action que vous avez annoncé pour l’année 2023 et votre vision sur le moyen terme, nous donne l’espoir (même si je sais que c’est insuffisant pour la chambre de commerce, d’industrie et d’artisanat de Guinée), qu’elle assumera son rôle d’actrice majeure de notre économie et qu’elle répondra pleinement aux attentes.

Je vous invite donc à veiller au suivi de ce plan d’action. Je vous invite également à lancer dans les meilleurs délais, le processus de délivrance des cartes biométriques de commerçant sécurisée pour la structuration et le suivi des acteurs de notre économie. Je vous exhorte à procéder à des recrutements du personnel administratif qualifié sur la base des compétences avérées et sur la probité morale. Je peux vous prendre ici un engagement que le gouvernement serait toujours à l’écoute de vos préoccupations et sollicitations dans le cadre d’un dialogue public/privé pour dynamiser l’économie nationale notamment le contenu local », a lancé Dr Bernard Goumou.

Dansa Camara DC

Pour Africaguinee.com

Créé le 3 mai 2023 20:38

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes: ,