Guinée : Les émissaires de la Cedeao entament leurs travaux…

Le premier ministre Bernard Goumou, Yayi Boni, médiateur de la Cedeao, et Morissanda Kouyaté, ministre des affaires étrangères lors d'un tête-à-tête à New-York

CONAKRY-Une mission technique de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) séjourne en Guinée depuis ce dimanche 16 octobre 2022. 

Conduite par le Commissaire aux Affaires Politiques, Paix et Sécurité, Dr Abdel-Fatau MUSAH, cette délégation vient évaluer techniquement le chronogramme de la Transition, fixé à trois ans par la junte au pouvoir.

Mais le chronogramme sensé être évalué ne fait toujours pas l’unanimité en Guinée, les dirigeants de la Cedeao exigent de leur côté qu’il soit ramené à deux ans.

Pendant six jours, les experts de la CEDEAO travailleront avec des experts locaux choisis par les autorités guinéennes pour apprécier le chronogramme composé de dix étapes clefs.

Les émissaires de la Cedeao entament ce lundi 17 octobre leurs travaux par une série de rencontres avec des responsables du Gouvernement.

Dr Abdel-Fatau MUSAH et sa suite sont attendus ce matin au ministère des Affaires Étrangères, de la Coopération Internationale de l’Intégration Africaine et des Guinéens de l’Étranger.

Ils auront un entretien à huis-clos avec le chef de la diplomatie guinéenne, Dr Morissanda Kouyaté, a confié à Africaguinee.com une source proche du département.

Selon le Gouvernement, cette démarche d’appréciation du chronogramme de la Transition s’inscrit dans la volonté du CNRD (Comité National de Rassemblement pour le Développement) de prendre en compte les différentes étapes nécessaires à l’aboutissement d’une Transition réussie.

A suivre…

Siddy Koundara Diallo

Pour Africaguinee.com

Créé le 17 octobre 2022 12:32

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes: ,