Guinée : « Les crimes ne resteront pas impunis… », avertissent les forces sociales

CONAKRY-Le Forum des Forces Sociales de Guinée (FFSG), vient de sortir de sa réserve par rapport aux récentes violences ayant entrainé des morts à Conakry. Cette faitière des organisations de la société civile prévient que ces crimes ne resteront pas impunis. Déclaration.

« Le Forum des Forces Sociales de Guinée (FFSG), en qualité de membre des Forces Vives de Guinée (FVG) pour une transition inclusive et apaisée, regrette et condamne sans réserve les assassinats cruels sans aucune raison des Guinéens qui ont simplement décidé de jouir de leur droit républicain (constitutionnel & conventionnel) consistant à exprimer par des manifestations pacifiques, leurs sentiments légitimes de la gestion de la chose publique.

Le FFSG s’incline pieusement devant la mémoire de ces dignes enfants du pays tombés sur le champ des libertés et exprime ses condoléances avec toute sa compassion aux familles éplorées, tout en leur garantissant que les FVG et la patrie ne laisseront pas impunie cette cruauté sans aucun fondement.

Le FFSG rappel aux autorités de la Transition, qu’après s’être accaparé du pouvoir par la force avec des promesses faites au peuple pour son acceptation et des séances pompeuses de prestations de serments sur la Charte de la Transition et les livres saints, qu’elles seront les seules responsables des conséquences (pertes en vies humaines, toute autre forme de violation des droits humains, des futures assignations ou arbitrages opposants le pays à des personnes physiques/morales en liens avec des accords opportunistes ficelés ou de rupture d’accords dument établis…) de leur volonté de se maintenir au pouvoir contre la volonté du peuple.

Le FFSG,  en sa qualité de force d’alerte, de proposition et dénonciation, qui regroupe en son sein des faitières de la société civile, des organisations syndicales, des organisations de jeunesse et de femmes, des organisations de défense des droits humains, des dynamiques et mouvements citoyens, apporte son soutien indéfectible :

  • Au barreau de Guinée dans sa volonté de redresser la boussole face au matraquage politique et le rabaissement que subi le système judiciaire du pays sous le Branding de la refondation;
  • Au mouvement Syndical dans son combat d’amélioration des conditions de vie et travail, des travailleurs, ainsi qu’aux étudiants Guinéens établis à l’étrange qui sont transformés en mendiants diplomatiques, pendant que les autorités de la transition vivent la pluie et le beau temps, sous le label de la moralisation de la gestion publique.

Par la même occasion, Le Forum des Forces Sociales de Guinée (FFSG), après avoir appelé il y a plus de six (6) mois à plus de morale, de justice et d’objectivité dans la moralisation de la gestion publique, par plus de transparence et le respect des procédures de passation de marchés publics, ainsi que l’audit  d’étape de la gestion Organes de la Transition, des EPA et autres :

  • Prenant acte du limogeage du DG de l’ARPT dont il avait indexée la gestion, demande un audit indépendant de sa gestion et tous les autres EPA, ainsi que l’ensemble des organes de la Transition ;
  • Demande que toute la lumière soit faite sur les cinq (5) milliards GNF soupçonnés être cambriolés, avant l’installation du CNT, des comptes de l’Assemblée Nationale, alors que dissoute à l’époque des faits;
  • Exige un état des lieux sur les fonds (15% de redevances minières) au titre de l’ANAFIC, qui sont gelés depuis le 05 septembre 2021.

Le Forum des Forces Sociales de Guinée (FFSG):

  • Note avec regret, la puissance des forces d’Inertie à la volonté des Leaders religieux et du SGAR à œuvrer pour la satisfaction des demandes (préalables des FVG) de réparations de droits et la création des conditions idoines à un dialogue direct et franc avec le CNRD,
  • Invite le PM à capitaliser le bénéfice du doute dont il a jouit de la part des FVG et une partie de l’opinion, en évitant de tomber dans l’émotion pendant ses prises de parole, afin d’amoindrir les conséquences de leurs ‘’erreurs d’apprentissage’’ de la gestion du pouvoir sur la vie présente et future des Guinéens.

Enfin le Forum des Forces Sociales de Guinée (FFSG), invite les Forces Vives de Guinée (FVG), le peuple de Guinée dans sa diversité et tous les partenaires, à tirer toutes les conséquences de droit face à la force répressive choisie par le CNRD, contre toute forme d’expression publique des libertés, à la place de son devoir régalien d’encadrement conformément à la Charte de la Transition, aux lois de la République et conventions internationales, qui constitue en soi un parjure et une trahison de ses engagements du 05 septembre 2021 »  

Conakry, le 12/05/2023, La Coordination

Créé le 12 mai 2023 21:25

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes: ,