Guinée : Les autorités tranchent sur les revendications de la troïka…

Colonel Mamadi Doumbouya, président de la transition guinéenne et son Dr Bernard Gomou, son Premier ministre

CONAKRY-Lancé le 24 novembre dernier, le dialogue inclusif inter-guinéen se poursuit à Conakry, sans la participation de l’ANAD, du RPG arc-en-ciel, du FNDC politique.

Requinquées par les récentes recommandations des dirigeants de la CEDEAO qui exigent la tenue d’une dialogue inclusif, quitte à ce que celui-ci soit délocalisé hors de la Guinée, ces trois coalitions politiques campent toujours sur leur position. Hors de question pour elles, de s’assoir autour de la table avec le Gouvernement tant que les préalables posés ne sont pas pris en compte.

Qu’il s’agisse des exigences de la Cedeao ou encore de la satisfaction des conditions posées par la troïka, Bernard Goumou a tranché ce mercredi 14 décembre, réaffirmant que la dynamique en cours ne connaîtra pas un seul recul. Le chef du Gouvernement estime que son équipe appuyées par les trois facilitatrices et le président de la transition ont consenti d’énormes efforts pour rassembler tous les acteurs autour de l’essentiel. L’intérêt supérieur de la Guinée.

« Il a toujours été de la volonté du gouvernement de maintenir le dialogue avec toutes les parties prenantes. Des avancées notables ont été enregistrées, notamment : la signature d’un accord conjoint avec la CEDEAO pour la réalisation des dix (10) points du chronogramme de la transition en 24 mois, la création d’un cadre de dialogue inclusif placé sous mon autorité par le Président de la Transition », a soutenu le premier ministre.

Les concertations avec les coalitions des partis politiques et les plateformes de la société civile se poursuivront pendant toute la durée de la transition et le cadre de dialogue restera ouvert à toute coalition qui souhaiterait le rejoindre, a rassuré le chef du gouvernement de la transition.

Face aux “refus exprès” de participer au dialogue inter-guinéen…

Dr Bernard Goumou a martelé qu'il y a un “refus exprès”, des coalitions politiques comme la troïka composée de l'ANAD, le Rpg Arc-en-ciel et le FNDC Politique, à participer au dialogue inter-guinéen en cours. 

« Pour le cadre de dialogue, la primature et les facilitatrices ont fait un effort. A date, nous avons adressé cinq lettres aux coalitions politiques qui n'ont pas voulu participer. Moi-même je me suis déplacé pour aller au sein de leurs sièges pour les amener à échanger. On leur a assuré que toutes les questions étaient les bienvenues, et qu'il n'y aurait pas de tabous pour qu'on échange sur les thématiques », a rappelé le Premier Ministre, qui souligne avoir la ferme conviction qu’avec ce cadre de dialogue inclusif, « nous parviendrons à dépasser nos divergences dans l’intérêt supérieur de nos concitoyens ».

A suivre…

Dansa Camara DC

Pour Africaguinee.com

Créé le 14 décembre 2022 19:31

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes: ,

TOTALENERGIES

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces