Guinée : Le perfectionnement professionnel en débat à Conakry…

onfpp_-_copie

CONAKRY- La Guinée abrite depuis ce lundi matin un Atelier Régional sur la Formation Professionnelle en Afrique de l’Ouest et du Centre. Ce séminaire qui s’étend du 24 novembre au 3 décembre, vise à renforcer les capacités des conseillers  en formation dans les fonds de financement de la formation professionnelle du Réseau africain des institutions et fonds de formation professionnelle (RAFPRO).

L’ouverture de l’atelier a été présidée par le ministre de l’Enseignement Technique, de la Formation Professionnelle et de l’Emploi, Damantang  Albert Camara. La formation a été initiée par l’Office national de formation et de perfectionnement professionnel guinée (ONFPP) en partenariat avec le Réseau africain des institutions et fonds de formation professionnelle.

Dans son discours d’ouverture, le Ministre Damantang Camara a indiqué que l’initiative prise par l’ONFPP ne fait que rappeler à la Guinée ses grandes responsabilités en matière de renforcement des compétences et des ressources humaines. 

« Notre pays étant en véritable chantier, nous met en face du défi du renforcement des ressources humaines », a déclaré le Ministre Camara, observant que l’on assiste depuis un certain temps, à beaucoup de données de la transformation macroéconomique en Afrique. Ces données font état de la croissance sur le continent. Mais à côté de ça, explique-t-il, la plupart des économistes constatent que cette croissance n’est pas porteuse d’emplois.

« Cette croissance est confrontée entre l’inadéquation entre la formation et l’emploi », a fait remarquer le ministre de l’Enseignement Technique et de la formation Professionnelle. Selon lui, c’est un enjeu important qu’il faille redresser.

Pour sa part, le Directeur de l’Office national de Formation et de Perfectionnement Professionnel (ONFPP) a rappelé que les mutations profondes dans le monde au cours des dernières années ont mis en exergue la nécessité pour tous les pays en voie de développement de se doter des ressources humaines de qualité. L’investissement dans la formation est reconnu comme un facteur déterminant en matière de compétitivité, de croissances durables et d’emploi, a souligné Lucien Bendou Guilao.  

 « En Guinée, le président de la République, le Pr Alpha Condé, a placé les jeunes et les femmes au centre de ses priorités et rêve d’une jeunesse formées, qualifiée et compétitive. Cependant, dit-il, nous sommes convaincus que ce défi ne peut-être relevé que par l’enseignement et la formation professionnelle », a lancé le Directeur de l’ONFPP.

Lucien Guilao dira ensuite que l’ONFPP s’emploi à mettre en œuvre « un vaste programme de formation et d’équipement au profit de plus de 15.000 jeunes et femmes d’ici 2018. Aujourd’hui, un effectif de plus de 917 femmes a déjà bénéficié de ce programme depuis le mois de mars. L’objectif étant de leur fournir les meilleures opportunités d’emplois », relève l’orateur, citant aussi la préparation avec les partenaires techniques d’un vaste projet de modernisation de  l’apprentissage traditionnel en Guinée.

Dans son intervention, le président du Réseau africain des institutions et fonds de formation professionnelle (RAFPRO), est revenu sur la mission de son organisation. Pour Ahmed Aly Fadel, le RAFPRO a pour mission de favoriser un meilleur échange d’expérience et des bonnes pratiques entre ses membres, servir de cadre de réflexion et de concertation périodique sur la contribution des institutions et fonds de formation professionnelle à la conception et à la mise en œuvre des programmes visant le développement du secteur privé, la promotion de l’emploi et l’insertion professionnelle et la lutte contre la pauvreté.

 

Diallo Boubacar 1

Pour Africaguinee.com

Tel: (00224) 655 31 11 12

Créé le 23 novembre 2015 17:00

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes:

SONOCO

TOTALENERGIES

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces