Guinée : Le Gouvernement lance une formation sur la modélisation des effets distributifs de la politique budgétaire

CONAKRY- En partenariat avec la Banque Mondiale, le Gouvernement guinéen a lancé ce mercredi, 22 mai 2024 un atelier de formation de trois jours. Il porte sur la modélisation des effets distributifs de la politique budgétaire. Cette formation utilise une approche méthodologique innovante dénommée « Engagement pour l’Équité ».

L’atelier qui se tient les 21,22 et 23 mai 2024 dans un réceptif hôtelier de Conakry réunit des cadres des Départements ministériels, des universitaires et des représentants de l’Institut national de la statistique (INS).

Selon le ministre du Plan et de la Coopération Internationale, l’initiative a pour objectifs d’améliorer la production et la disponibilité des données statistiques, essentielles pour l’élaboration, le suivi et l’évaluation des projets et programmes de développement en République de Guinée.

« L’atelier s’inscrit dans le cadre du Projet Régional d’Harmonisation et d’Amélioration des Statistiques en Afrique de l’Ouest et du Centre (HISWACA), financé par la Banque Mondiale. Ce projet vise à soutenir les réformes institutionnelles et à améliorer la performance statistique, l’harmonisation et l’accessibilité des données dans les pays participants. En Guinée, il permettra au Gouvernement de prendre des décisions plus éclairées, basées sur des données fiables, pour un meilleur suivi des engagements nationaux et internationaux, notamment le Programme de Référence Intérimaire, le Plan de Relance Économique, la Vision 2050 de la CEDEAO, l’Agenda 2063 de l’Union Africaine et les Objectifs de Développement Durable. L’objectif général de cet atelier est de renforcer les capacités des participants sur l’utilisation des outils d’analyse des effets des politiques publiques. De manière plus spécifique, il vise à outiller les cadres sur la modélisation des effets redistributifs de la politique budgétaire et à présenter les résultats préliminaires de l’analyse sur l’Engagement envers l’Équité« , a expliqué M. Ismaël Nabé.

De son côté, M. Makan Doumbouya, Directeur Général de l’Institut National de la Statistique a détaillé les avantages de l’atelier pour les participants.

« Durant ces trois jours, les participants bénéficieront de sessions intensives et interactives, incluant des présentations, des discussions et des travaux pratiques. Ces sessions permettront d’explorer des méthodes modernes et des techniques avancées pour analyser et modéliser les effets distributifs des politiques budgétaires. Les participants auront l’opportunité d’échanger leurs expériences et d’apprendre les meilleures pratiques pour renforcer l’équité dans la répartition des ressources publiques » a-t-il affirmé.

La cérémonie d’ouverture de cette rencontre a été présidée par le Ministre Directeur de cabinet à la Primature, accompagné de Aboubacar Camara, ministre de l’Energie, de l’Hydraulique et des Hydrocarbures, et de Charlotte Daffé, ministre de l’Action Sociale, de la Promotion Féminine, de l’Enfance et des Personnes Vulnérables. M. Mohamed Lamine Sy Savané est revenu sur plusieurs aspects de l’atelier dont les Résultats Attendus.

 » À l’issue de l’atelier, les participants seront mieux équipés pour analyser et modéliser les effets redistributifs des politiques budgétaires. Ils pourront appliquer ces compétences pour améliorer la conception et la mise en œuvre des politiques publiques, en veillant à ce qu’elles favorisent l’équité et le bien-être de tous les citoyens. De plus, les résultats préliminaires de l’analyse sur l’Engagement envers l’Équité seront présentés, fournissant une base solide pour les futures réformes et initiatives politiques », a-t-il expliqué.

Issa Diaw, représentant de la Banque Mondiale en Guinée, a affirmé que cette étape est cruciale dans la modernisation du système statistique guinéen.

« C’est une initiative cruciale pour le développement en Guinée. Alors, cet atelier de formation représente une étape cruciale dans la modernisation du système statistique guinéen. En renforçant les capacités des cadres et en améliorant l’accès à des données fiables et harmonisées, le Gouvernement guinéen démontre son engagement à promouvoir une gouvernance transparente et équitable. La collaboration avec la Banque Mondiale et d’autres partenaires internationaux est essentielle pour soutenir ces efforts et garantir un développement durable et inclusif pour tous les citoyens guinéens« , a-t-il dit.

Mamadou Yaya Bah

Pour Africaguinee.com 

Créé le 22 mai 2024 20:15

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes: ,

TOTALENERGIES

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces

orange_