Guinée : le FNDC pose de nouvelles exigences au CNRD…

Des leaders du FNDC, image d'archive

CONAKRY-Le Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC) expose de nouvelles revendications face aux autorités de la transition.


En plus de la publication de la liste des membres du CNRD, l’ouverture d’un dialogue sous l’égide de la communauté internationale à travers la Cedeao ou l’Union Africaine, le mouvement citoyen, à l’origine des premières manifestations pour le retour à l’ordre constitutionnel pose de nouvelles exigences à la junte. C’est notamment :

  • L’arrêt systématique des harcèlements judiciaires des leaders de la société civile et des partis politiques,
  • L’ouverture immédiate d’enquêtes sérieuses pour retrouver les auteurs, co-auteurs des destructions de biens et des pertes en vies humaines lors des manifestations de fin juillet,
  • L’ouverture d’une enquête au niveau du groupement d’intervention rapide « GIR », du BATA (bataillon autonome des troupes aéroportées), des unités de police et de gendarmerie sur toutes les exactions.

Ces nouvelles revendications ont-elles une « chance » d’aboutir dans le contexte actuel face à une junte intransigeante ? Rien n’est moins sûr.  Toutefois sur un autre front, le FNDC continue d’accentuer la pression sur le CNRD. Il projette une manifestation devant la commission européenne à Bruxelles.

A suivre…

Oumar Bady Diallo

Pour Africaguinee.com

Créé le 7 août 2022 21:01

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes: , ,

TOTAL

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces