Guinée : Le budget de l’Enseignement Supérieur en baisse de 3%

Dre Diaka Sidibé, Ministre de l'Enseignement Supérieur de la Recherche Scientifique et de l’Innovation

CONAKRY-Ce mercredi 21 décembre 2022, Docteure Diaka Diaka Sidibé, ministre de l'Enseignement Supérieur de la Recherche Scientifique et de l'Innovation était devant les membres du Conseil National de la Transition pour présenter sa lettre de politique sectorielle.  Dans cet exercice, elle axé son intervention sur le budget alloué à son département, les projets en cours et les perspectives.

Pour atteindre les objectifs assignés au Ministère de l'Enseignement Supérieur de la Recherche scientifique et de l'Innovation (MESRSI), Dr Sidibé compte sur un budget estimé en 2023 à Mille Soixante-treize milliards huit cent quatre-vingt-douze millions deux cent neuf mille cinq cent soixante-quinze Francs guinéens (1 073 892 209 575 GNF). Soit un budget en baisse de 3% par rapport à l'année 2022.

"Au regard de l'importance que revêt le secteur de l'éducation et afin d'accroitre l'efficacité de nos différentes actions, le plaidoyer de mon département est celui de prioriser davantage ce secteur (…). Nous plaidons également pour un rehaussement du niveau de rémunération des enseignants-chercheurs et chercheurs", a plaidé la ministre devant les conseillers nationaux.

Dans ses perspectives, docteure Diaka Sidibé indique que son département envisage poursuivre la mise en œuvre des réformes institutionnelles et la vulgarisation des textes. Elle compte aussi accroître les capacités d'accueil dans le système universitaire, à travers la construction des infrastructures et des équipements. Des actions qui, a-t-elle indiqué, concourent à l'expansion d'une offre de formation publique équitable.

« Les grands projets concerneront la construction des Classes Préparatoires aux Grandes Ecoles (CPGE) à Dalaba et son équipement, la réhabilitation et l'extension des quatre (4) universités régionales (Sonfonia, Kankan, Labé et N'Zérékoré). Ces constructions tiendront compte non seulement de l'augmentation des effectifs dans les Sciences, Techniques, Ingénieries et Mathématiques (STIM) mais aussi des personnes en situation de handicap », a-t-elle souligné.

A suivre…

Mamadou Yaya Bah

Pour Africaguinee.com

Créé le 21 décembre 2022 19:13

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes: ,

TOTALENERGIES

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces