Guinée : La pêche Industrielle interdite!

Image d'archive

CONAKRY-Quelles sont les  mesures  envisagées par le département de la pêche et de l’aquaculture, pour protéger les ressource halieutiques guinéennes ? Conformément  à la réglementation du pays en matière d’exploitation des produits de mer, le ministère de la pêche a annoncé la fermeture de l’espace maritime guinéen pour une période de deux mois, à toute activité de pêche industrielle, a constaté Africaguinee.com.

Pour une deuxième année consécutive, une zone des eaux  maritimes guinéennes s’étendant jusqu’à une limite de 60 miles marins, va être fermée à toute activité de pêche industrielle. L’interdiction prend  une période de deux mois. Elle s’étend du 1er Juillet au 31 Août 2015.

Cette décision qui rentre en vigueur  à partir de minuit, interdit à tout navire de pêche industrielle à se livrer à une quelconque activité de pêche.  La période de repos biologique coïncide à un moment de grande reproduction des différentes espèces de poisson.

Koikoï Sakou, Directeur Général du centre national de la surveillance et de protection de pêche, a avertit que tout contrevenant à cette décision s’exposerait à des sanctions.

 ‘’ Ceux que nous prendrons en  train de faire des activités de pêche dans nos eaux, sans licence seront  sanctionnés  pour activité de pêche non autorisée’’ a déclaré le directeur général du  centre de surveillance et de protection de pêche.

Pour pallier au manque de produits halieutiques pendant ce repos, le département par la voix de la Directrice Général du fond d’appui au secteur  privé de la Pêche et de l’Aquaculture, Hadja Fatou Konaté a annoncé que le gouvernement à travers le Ministère de la Pêche, a mené des consultations  avec des sociétés  dans ce domaine, a l’issue desquelles, selon la directrice , ces entreprises se seraient  engagées à constituer des stocks de sécurité pour couvrir les besoins de la population.

‘’ A cet titre, environ 11 000 tonnes de poisson sont déjà en stock dans les chambres frigorifiques des sociétés de pêches de la place et 14 000 autres  tonnes sont  annoncées’’ a indiqué la Directrice Générale du fond d’Appui au secteur privé.

‘’Cette interdiction est une mesure de gestion qui relève de l’engagement du gouvernement à instaurer dans le secteur de la pêche des pratiques de bonne gouvernance’’, justifie le département de la pêche.

BAH Boubacar LOUDAH

Pour Africaguinee.com

Tel : (+224) 655 31 11 13

 

Créé le 30 juin 2015 19:08

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes:

SONOCO

TOTALENERGIES

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces

logo-fondation-orange_3