Guinée : La Crief ouvre un nouveau front…

Des magistrats de la Cour de Répression des Infractions Économiques

CONAKRY-La Cour de Répression des Infractions Économiques et Financières ( Crief)  a ouvert un nouveau front de lutte contre le « bradage » des biens de l’Etat.


Le parquet spécial de cette juridiction qui a démarré ses activités en janvier dernier, s’engage dans la récupération des engins mobiliers dans les mains des fonctionnaires ayant cessé leurs activités dans les différents services de l’Etat.

« Le parquet spécial de la Crief a engagé un autre chantier qui consiste à la récupération des engins mobiliers qui étaient à la disposition des fonctionnaires ayant cessé leur fonction. Nous avons commencé avec le ministère de l’éducation.

Tous les fonctionnaires qui étaient en position de service et qui ne le sont plus à ce jour, doivent rendre leurs véhicules de fonction qui appartiennent à l’Etat », a annoncé le Procureur Aly Touré.

 Il prévient que « ceux qui refuseront d’obtempérer aux différentes sommations s’exposeront à des poursuites judiciaires ».  

A l’arrivée du CNRD (comité national du rassemblement pour le développement) au pouvoir, le 05 septembre 2021, la récupération des véhicules de l’Etat a été l’un de ses premiers chantiers.

Des centaines de grosses cylindrées avaient été récupérées à l'époque par la junte qui les ensuite mis en vente aux enchères pour financer certains projets présidentiels.

A suivre…

 

Africaguinee.com

Créé le 27 avril 2022 09:26

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes: ,

ECOBANK

TOTAL

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces