Guinée : Ces mesures fortes prises par Doumbouya qui « soulagent » les retraités…

Colonel Mamadi Doumbouya, président de la transition guinéenne et Dr Bernard Goumou Premier ministre

CONAKRY-Depuis sa prise du Pouvoir le 05 septembre 2021, le colonel Mamadi Doumbouya a entrepris de nombreuses réformes qui s’inscrivent dans le cadre de la refondation de l’Etat, chantier phare du CNRD (comité national du rassemblement pour le Développement).

Parmi ces réformes, figurent en bonne place l’augmentation de la valeur monétaire du point d’indice des retraités civils et le salaire minimum interprofessionnel garanti (SMIG). Ce jeudi 1er décembre 2022, le chef du Gouvernement de la transition, est revenu sur la portée de ces deux mesures fortes qui soulagent les pensionnés à la retraite.

La logique de la refondation de l’Etat, vise notamment à moraliser la vie publique et à responsabiliser l’administration publique, pour construire une Guinée où chaque citoyen dispose du minimum pour vivre décemment, a pointé Dr Bernard Goumou.

Face aux difficultés liées aux prix des denrées de premières nécessités dans le monde dues à la crise ukrainienne dans un contexte de crise climatique, la lutte contre la pauvreté et le pouvoir d’achat des Guinéens sont au cœur des politiques publiques, explique le Premier ministre.

« En effet, dans un effort de solidarité sociale et pour améliorer le bien-être de nos populations, le chef de l’Etat a pris un décret le 1er juin 2022 afin d’augmenter la valeur monétaire du point d’indice des retraités civils de 698 francs guinéens à 977 francs guinéens ; et le salaire minimum interprofessionnel garanti (SMIG), de 440 000 francs guinéens à 550 000 francs guinéens. Cet acte de monsieur le président de la transition, accompagné par de fortes mesures de restructuration, de contrôle et de redressement au niveau des deux caisses de gestion des retraités.

Je veux parler de la caisse nationale de sécurité sociale et de la caisse nationale de prévoyance sociale. Ceci a permis de mieux sécuriser les cotisations sociales, de maîtriser les dépenses de prestations sociales, de réduire drastiquement les évacuations sanitaires, ainsi que les déperditions dans le payement des tensions », a-t-il martelé.

Au niveau de la caisse nationale de sécurité sociale (CNSS), poursuit le chef du gouvernement, ces réformes étaient indispensables, « pour remettre en ordre, les comptes, après une longue période de dérive.

Le Chef du Gouvernement informe les bénéficiaires des pensions de retraite de la Caisse nationale de sécurité sociale de la mensualisation et de l’augmentation de 70% en moyenne des pensions de retraite et des allocations familiales à partir de ce mois de décembre 2022.

« Un effort particulier envers les petites pensions est consenti avec une augmentation de 120%. Les allocations familiales par enfant mineur scolarisé à charge vont être multipliées par 3, soit une revalorisation de 200% et seront versées tous les mois… », soutient le premier ministre.

Dansa Camara DC 

Pour Africaguinee.com

Créé le 2 décembre 2022 09:40

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes: , , ,

SONOCO

TOTALENERGIES

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces