Guinée : Cellou Dalein fait un réquisitoire très amer contre la Gouvernance économique d’Alpha Condé…

Cellou Dalein Diallo, leader de l'UFDG

CONAKRY- Le chef de file de l’opposition guinéenne s’est violemment attaqué à la gouvernance économique sous l’ère Alpha Condé. Lors de l’ouverture officielle du congrès national de son parti, Cellou Dalein Diallo a dénoncé l’opacité qui a caractérisé selon lui la gestion de plusieurs dossiers, surtout dans le domaine des mines.

‘’Le recul de l’effort dans la moralisation de la vie publique et la lutte contre la corruption sous le mandat d’alpha Condé est aussi mal vécu par les guinéens. Alors que leurs conditions de vie n’ont cessé de se dégrader, le pays n’a jamais été aussi corrompu. Les 25 millions de dollars de l’affaire Palladimo, les 700 millions de dollars de Rio Tinto, le prêt de 150 millions de dollars du gouvernement angolais ne connaissent pas de traçabilité dans le budget de l’Etat.  Plusieurs cas de marchés sont cités comme les marchés passés de gré à gré et surfacturés de plusieurs centaines de milliards de francs guinéens au profit d’entrepreneurs réputés proches du premier cercle du pouvoir actuel, notamment dans les secteurs de l’électricité et des BTP. Il est aussi évoqué l’affairisme au sommet de l’Etat autour des mines du pays  en relation avec des amis étrangers prédateurs. Le cas de Forécariah Mining Company qui a extrait et exporté 1 300 000 tonnes de fer sans aucun paiement de droits et taxes au trésor public, constitue une illustration parfaite de la mauvaise gouvernance dans le secteur minier’’ a dénoncé le leader de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée dans un discours qu’il a tenu ce jeudi 23 juillet 2015 à l’occasion de l’ouverture officielle du congrès de son parti.

L’insécurité, avec à la clé les nombreuses crises sociales qu’a connue la Guinée durant ces dernières années, a également été rappelé par l’ancien Premier Ministre Cellou Dalein Diallo.

‘’La situation sécuritaire est plus préoccupante que par le passé. Des milliers de morts dans la région forestière, victimes de la barbarie avérée des forces de sécurité. Une soixantaine de manifestants tués par les mêmes forces aidées par des auxiliaires donzos et autres milices réputées proches du pouvoir.

L’assassinat ciblé de hauts fonctionnaires de l’administration, de  personnalités de la société civile  ou politiques comme notre regretté ami, Amadou Oury Diallo qui laisse un grand vide dans les rangs de l’UFDG. Beaucoup de guinéens accusent le gouvernement d’être le commanditaire de ces affaires du fait de la faible diligence dans les enquêtes et de l’impunité des auteurs lorsqu’ils sont identifiés.   Leur défiance se trouve renforcée par l’adoption récente d’une loi autorisant les forces de l’ordre à tirer sur les manifestants’’ a poursuivi l’opposant dans son réquisitoire contre le régime du Président Alpha Condé.

Nous y reviendrons !

 

Boubacar Loudah Bah

Pour Africaguinee.com

Tél. : (+224) 655 31 11 13

 

Créé le 24 juillet 2015 03:22

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes:

SONOCO

TOTALENERGIES

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces