Guinée : Alpha Condé prend un nouvel élan…

Alpha Condé

CONAKRY- Ce lundi 21 décembre 2015, le Président Alpha Condé a posé un acte majeur. Certains observateurs avaient pourtant fait un mauvais procès au chef de l’exécutif guinéen. Alpha Condé a déjoué tous les pronostics en acceptant de reprendre son serment.

En levant à nouveau sa main pour jurer de respecter et de faire respecter les lois du pays, le Chef de l’Etat a montré avec beaucoup d’humilité son attachement au respect des lois de la République. Même si son premier mandat n’est pas irréprochable en matière de respect des droits de l’Homme, le Président Alpha Condé a montré ce lundi qu’il s’inscrit sur la voie du « vrai changement ».

Au lendemain de la publication de cette tribune signée par le juriste Mohamed Camara, des réactions ont fusé de partout. Dans la propre famille politique du Président Alpha Condé, certains ont voulu l’indéfendable. « Ce n’est pas une première. Ce n’est pas anodin ce qui s’est passé en Guinée. Même le Président Obama s’était trompé lors de sa première prestation de serment ».

Même si toutes ces affirmations ne sont pas forcément fausses, l’on est tenté de nous poser une seule question : Doit-on s’inspirer des mauvais exemples sous prétexte que des « grands » de ce monde ont commis les mêmes erreurs ? A chacun d’y répondre et d’apporter sa propre réflexion.

En Guinée, on est très souvent habitué à la culture de « lèche bottes ». Aucun subordonné n’ose contredire son supérieur. Aucun cadre de l’administration n’ose interpeller son chef sur des manquements constatés dans l’exercice de ses fonctions.  C’est justement à cette pratique que le juriste Mohamed Camara a voulu rompre le mardi dernier. Au lendemain de la première cérémonie de prestation de serment du Président de la République, ce juriste consultant a attiré l’attention de l’opinion nationale sur cette « erreur » qui s’est glissée lors de la prestation de serment du Chef de l’Etat. Cet acte qui est à la fois courageux et patriotique rappelle aux uns et aux autres qu’il est possible de servir son pays même si on appartient pas au cercle très réduit des grands décideurs. Si on avait laissé cette « bourde » passer, elle aurait peut être occasionné de graves conséquences pour le pays, surtout sur le plan juridique.

C’est une forme d’invite qu’a certainement voulu lancer ce mardi 15 décembre 2015, Mohamed Camara. Une invite à l’endroit de tous les cadres du pays. Cet appel est celui de voir le pays d’abord et non de chercher à protéger les postes qu’ils occupent au niveau de l’administration publique.

Alpha Condé, qui a officiellement été installé dans ses fonctions ce lundi 21 décembre 2015, vient de marquer encore ceux qui étaient sceptiques sur un changement radical entre son premier et son second mandat.

 

Ahmed Tounkara

Pour Africaguinee.com

Créé le 22 décembre 2015 07:21

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes:

TOTALENERGIES

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces

orange_