Guinée : Alpha Condé fait une interdiction aux militaires…

alpha_armee

CONAKRY- En conférence de presse ce Dimanche 15 mai 2016, le Président Alpha Condé a fait une interdiction aux militaires. C’est dans un ton ferme que le Chef de l’Etat guinéen a annoncé l’interdiction aux militaires d’ériger des barrages aussi bien à Conakry que dans les villes de l’intérieur du pays.

Désormais, selon Alpha Condé, le contrôle pour la sécurité des personnes et de leurs biens, sera assuré par la police et la gendarmerie. Ces deux corps sont également sous l’œil du cyclone. Alpha Condé promet des sanctions contre tout manquement à l’éthique et à la déontologie.

« Conformément aux accords que nous avons signés avec les syndicats, on va lutter contre les barrages clandestins. Désormais aucun militaire ne doit être vu à un barrage. Le contrôle sera assuré par la police et la gendarmerie » a annoncé ce Dimanche Alpha Condé.

« Tout militaire qui sera vu au niveau d’un barrage sera radié. Tout policier ou gendarme qui se rendrait coupable de racket contre les citoyens sera également radié » poursuit le premier magistrat du pays.

Tous les jours aux environs de 23h, des barrages sont érigés un peu partout dans la capitale guinéenne. Des hommes en uniforme rackettent les noctambules qui ont la malchance de tomber dans leurs filets. On dénombre pas moins de 10 barrages pour l’intérieur de Conakry. Selon un officier de l’armée qui a requit l’anonymat, ce n’est pas moins de cinq cent mille que ces agents de « sécurité » gagnent en une seule nuit.

 

Ahmed Tounkara

Pour Africaguinee.com

Créé le 16 mai 2016 15:16

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes:

SONOCO

TOTALENERGIES

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces