Grève en Guinée : Situation tendue en banlieue (des tirs sporadiques à Koloma…)

marche

CONAKRY-La quatrième journée de grève appelée par les syndicalistes prend des allures inquiétantes dans la capitale guinéenne, Conakry. Des manifestations sporadiques ont été signalées à différents endroits ce jeudi 18 février 2016 dans la haute Banlieue.

Tout a commencé dans la matinée sur l’autoroute Fidèle Castro où des syndicalistes ont érigé des barricades pour obliger aux conducteurs de taxi jugés « récalcitrants » à respecter le mot d’ordre de grève.

Quelques heures plus tard, c’est sur la route le Prince que des incidents opposant les forces de maintien d’ordre aux jeunes du quartier ont été signalés. A Koloma, les courses-poursuites vont jusque dans les quartiers, avec à la clef des tirs sporadiques.

La Guinée est plongée dans une grève générale illimitée depuis quatre jours, à l’appel des deux plus grandes centrales syndicales du pays. Les syndicalistes exigent la baisse du prix du carburant à la pompe. Chose que le Gouvernement refuse, arguant que les caisses de l’Etat sont vides.

 

Diallo Boubacar 1

Pour Africaguinee.com

Tel : (00224) 655 31 11 12

 

Créé le 18 février 2016 15:46

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes:

TOTALENERGIES

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces

orange_