Grave accident à Boké : Que vont faire les autorités ?

Image d'archive

BOKE- De nouvelles décisions règlementant le secteur du transport inter urbain à Boké sont attendues ce Mercredi 16 mars 2016. Ces nouvelles mesures que vont annoncer les autorités de la préfecture de Boké visent à limiter les accidents de la circulation qui sont devenus très fréquents.

Ce mardi 15 Mars 2016, un accident de la circulation est survenu dans la localité de Sangueya, dans la préfecture de Boké, et a fait au moins 10 morts et 2 blessés. Parmi, les personnes qui ont succombées à leur blessure on dénombre une femme en état de grossesse avancée et un enfant, a rapporté le préfet de Boké Mohamed Lamine Doumbouyah.

Selon la première autorité de Boké, c’est un camion frigorifique qui est rentré en collision avec un véhicule de transport en commun qui était en provenance de Sangarédi. La surcharge et l’excès de vitesse seraient à l’origine de ce drame.

« Nous avons amené les corps à Kolabougni pour l’identification, mais les familles des victimes se trouvent à Sangaredji. La direction préfectorale de la santé de Boké a dépêché une équipe chargée de transporter les corps à Sangaredji, pour les mettre à la disposition des différents familles. L’enterrement ne peut pas entendre compte tenu de l’état des victimes », a déclaré Monsieur Doumbouyah, joint au téléphone par une de nos journalistes.

Le Préfet de Boké regrette le non-respect des consignes données aux différents conducteurs de véhicules de transport en commun. En accord avec le syndicat des transporteurs, les autorités de Boké avaient interdit à tous les taxis de bouger avant 6h du matin.

« Nous regrettons que les taxis quittent entre 1 heure et 2 heures du matin», a déploré le préfet. 

 

BAH Aissatou

Pour africaguinee.com

Tél : (+224) 655 31 11 14

 

Créé le 16 mars 2016 18:04

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes:

SONOCO

TOTALENERGIES

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces