Gouvernance : Quelques performances dans le domaine économique…

alpha_1

CONAKRY- En décembre 2010, la Guinée a connu un changement au niveau de l’exécutif avec l’arrivée au pouvoir du président Alpha Condé. Cette arrivée a marqué la fin de la transition des militaires avec leur gestion qui a été qualifiée de “catastrophique“ surtout dans le domaine économique.

Les performances réalisées par les nouvelles autorités du pays ont permis à la Guinée d’atteindre le point d’achèvement de l’initiative Pays Pauvres Très Endettés (PPTE) et qui a eu pour conséquence directe, l’annulation des 2/3 de la dette guinéenne.

Au niveau des finances publiques, l’institution d’un système de guichet unique, les efforts de mobilisation des recettes au niveau des services de douane et de la direction nationale des impôts, et la lutte contre les évasions fiscales, ont permis de hisser  les recettes publiques à 24,4% du PIB en 2012. Selon des informations fournies par le département de l’économie et des finances, les dépenses se sont établies autour de 25,6% du PIB.

La politique monétaire n’a pas été en marge du vaste programme de reforme engagé dans ce secteur. Il a été par exemple été décidé d’interdire le financement monétaire du trésor, de faire recours aux planches à billet. Ces mesures ont permis de réduire de 6,2% en 2012 en passant de 15,25% à 12,8% de 2011 à 2012.

La relance du secteur agricole et l’octroi des crédits de financement aux groupements, surtout au niveau de la couche féminine, a permis d’augmenter le volume des exportations de 42%. L’amélioration de la disponibilité des devises au niveau de la Banque Centrale a permis d’augmenter  de 17% le volume des importations.

Africaguinee.com
 

Créé le 13 septembre 2013 11:43

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes: