Gouvernance en Guinée : Un rapport d’audits de 600 milliards GNF sera publié ce mardi par le gouvernement

conde

CONAKRY-Longtemps annoncés par le Chef de l’Etat, Alpha Condé, les résultats des audits sont enfin disponibles ! Ils seront connus dans quelques heures du grand public. Ce rapport d’étape des audits de la gestion de la Guinée dans la dernière décennie, sera publié ce mardi par l’Inspecteur  Général d’Etat. Dans ce rapport, six cent milliards de francs guinéens détournés sont en jeu, a appris Africaguinee.com.

 ‘’En tant qu’inspecteur général d’Etat, j’informe le peuple de Guinée que je suis en possession de tous les rapports d’audits. J’aimerai annoncer à l’opinion qu’à partir de ce mardi, je vais commencer à publier ces rapports’’, a annoncé l’inspecteur général d’Etat Massoud Oumar Thiam.

En tout,  seize dossiers sont concernés par ces audits. Parmi les seize, Cinq rapports d’audits  sont définitivement bouclés. Il s’agit du dossier Projet coton, le fond Cowétien, Air Guinée, les chemins de fer  et Guinomar.

Les  rapports provisoires aussi qui sont très avancés, précise Massoud Oumar Thiam, qui cite le dossier de la Banque Centrale, le fonds d’entretien routier, la CBK et futurelec.

Ces  seize dossiers sont classés en trois catégories. Dans la première catégorie, il y a une situation des rapports qui sont produits par les inspecteurs quand les audits s’arrêtaient. A cette époque, les inspecteurs n’avaient pas terminé le travail. Ces rapports sont appelés, rapport d’étape.

La seconde catégorie de rapport, au nombre de quatre (4), est appelée des rapports provisoires. Ce sont des rapports pour lesquels les diligences ont été déroulées. Les inspecteurs ont complètement fini le travail.

‘’Ils (les ispecteurs,ndlr) étaient dans la phase contradictoire parce que cette phase suscite la réaction du gestionnaire. Tous ceux qui sont contrôlés doivent pouvoir donner leur avis dans le but de se blanchir, s’ils le peuvent. Si leur avis ne retient pas l’inspecteur, il fait un rapport définitif qui prend en compte des avis émis’’, a précisé l’inspecteur d’Etat sur les ondes des médias d’Etat.

Dès après la publication des rapports, l’agent judicaire de l’Etat sera saisi pour l’ouverture de la procédure judicaire.

‘’Après la publication, nous saisissons l’agent judicaire de l’Etat pour qu’à son tour, la procédure judiciaire soit entamée au niveau de la justice. Près de six cent milliards sont en jeu. Nous les considérons comme des sommes détournés. Pour les rapports qui ne sont pas achevés, nous ne considérons que la procédure contradictoire’’, a précisé Massoud Oumar Thiam.

Affaire à suivre…

Diallo Boubacar 1

Pour Africaguinee.com

Tel : (00224) 655 31 11 12

Créé le 8 juillet 2014 01:16

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes:

TOTALENERGIES

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces

orange_