Gouvernance en Guinée : Quand Alpha Condé fait des confidences sur l’ancien président Lansana Conté…

Alpha Condé

CONAKRY-“Les crimes économiques contre la Guinée ont aggravé la maladie du président Conté“. Le président guinéen, Alpha Condé multiplie les sorties médiatiques ces dernières semaines. Avec des discours  mêlés de promesses et d’attaques voilées. L’opposant historique qui tirait à boulets rouges sur le régime du feu président Conté, se transforme  aujourd’hui en avocat de son prédécesseur,  en estimant que celui a été manipulé, par ses ministres lorsqu’il était au pouvoir,  a constaté Africaguinee.com.


Extrait du discours du président Alpha Condé…

 

‘’Je ne crois pas que Conté soit responsable même de 2% des maux de la Guinée…’’

« Nous venons  de très loin. C’est facile de parler, mais il faut se demander pourquoi la Guinée est là où elle est aujourd’hui.

J’ai commencé à faire des tournées à l’intérieur du pays pour expliquer aux populations. On met beaucoup de choses sur le dos du président Conté (ancien président guinéen de 1984 à 2008, Ndlr). Moi j’étais opposant à son régime. Mais aujourd’hui je ne crois pas que le président Conté soit responsable même de 2% des maux de la Guinée. Ceux qui n’étaient pas là au moment de la prise du pouvoir par le président Conté ne savaient pas. Il a dit : ‘’nous (les militaires venus au pouvoir) sommes pauvres. Si vous voyez un d’entre nous avec une voiture ou une maison, c’est qu’il a volé. Quelqu’un qui vient au pouvoir qui dit ça, est-ce qu’il  est venu pour chercher de l’argent ? Est-ce qu’il est venu pour s’enrichir ? Il a dit aussi aux ministres : « moi je ne connais pas la politique, je ne connais pas l’économie, je suis militaire. Si vous pensez que c’est bien pour le pays, faites-le. Si on amenait un dossier, il disait, c’est vous qui m’avez demandé de signer, je vais signer, moi je ne connais rien ». On prend l’habitude, sur vingt pages, on lui fait signer la dernière page, alors qu’il ne sait pas ce qu’il y a dans les 19 autres pages. Voilà comment la Guinée a été gérée.

‘’ On a  commis un crime économique contre la Guinée…’’

Si moi aujourd’hui, un ministre me trompe, c’est que j’ai fait exprès. Parce qu’un ministre ne va pas  me faire signer un papier sans que je ne le lise et sans que je ne m’informe. Il  faut dire que les vingt années là ont été un crime économique contre a Guinée.  Il faut avoir le courage de mettre le doigt dans la plaie. Ça été un crime économique contre la Guinée. Tous les acquis que nous  avions ont été piétinés, dilapidés. C’est ce qui a aggravé la maladie du président Conté.

J’ai pensé pendant longtemps que c’est le président Conté qui a vendu Fria. Aujourd’hui, je suis président, j’ai beaucoup plus d’informations. Je sais que quand le président Conté a su que l’usine a été vendue, il a eu des larmes aux yeux. Il a convoqué ses ministres là le lendemain. Evidemment, il est arrivé à un moment où il oublie. Il faut qu’on se dise la vérité. Le président Conté a été manipulé. On a appris à lui donner de l’argent pour qu’on puisse voler. On lui a donné le goût de l’argent. Comme  ça si vous lui donnez 500 millions, vous prenez 1 milliard, il ne peut pas s’en rendre compte. Mais, il avait un bon sens de paysan. Lors qu’on lui dit : ‘’c’est le président qui m’a donné l’ordre ‘’ il répondait : ‘’où j’ai signé ? ‘’. Aujourd’hui, nous devons nous retourner aussi pour faire un diagnostic du pays… »

 

Diallo Boubacar 1

Pour Africaguinee.com

Tel: (00224) 655 31 11 12

 

Créé le 26 juin 2014 17:15

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes:

ECOBANK

TOTAL

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces