Gestion rigoureuse du budget de l’Etat : Les efforts de la Guinée « récompensés » par le FMI

Des officiels guinéens en mission à Washington, image d’archives

WASHINGTON DC- Le Conseil d’administration du Fonds monétaire international (FMI) a conclu ce vendredi 23 décembre 2022 les consultations au titre de l’article IV avec la Guinée, en approuvant un montant décaissable de 71 millions de dollars Us. 

« Le Conseil d’administration du FMI a approuvé aujourd’hui un décaissement de 53,55 millions de DTS (71 millions de dollars) au titre du guichet choc alimentaire de la Facilité de crédit rapide pour aider la Guinée à répondre aux besoins urgents de balance des paiements liés à la crise alimentaire mondiale » a annoncé le Fonds Monétaire dans un communiqué publié aujourd’hui. 

Pour un pays en transition militaire, c’est une prouesse. Au lendemain de son avènement au Pouvoir, le colonel Mamadi Doumbouya, actuel président de la transition a fait de la moralisation et de l’utilisation efficiente des maigres ressources de l’Etat son cheval de bataille. La tâche était une gageure dans un pays où la corruption est légion depuis de nombreuses années.

Les efforts consentis viennent d’être récompensés par l’approbation de ce décaissement de 71 millions de dollars. Un véritable bouffée d’oxygène pour la Guinée, dont l’économie a été groggy par les effets induits de la crise russo-ukrainienne, la crise post-covid, entre autres., ayant entrainé une hausse vertigineuse des prix internationaux des denrées alimentaires et des engrais. 

« L’insécurité alimentaire chronique de la Guinée a été considérablement exacerbée en 2022 en raison du choc international des prix des denrées alimentaires et des engrais, menaçant la fragile reprise post-pandémique du secteur non minier », a déclaré à l’issue des débats du Conseil d’administration, Mme Gita Gopinath, première Directrice générale adjointe et Présidente par intérim.

L’accord de ce décaissement est le résultat d’un travail hardi mené depuis de nombreux mois par les nouvelles autorités. En octobre dernier lors assemblées annuelles du FMI et de la Banque mondiale, le ministre de l’Économie et des Finances, Moussa Cissé avaient mené une offensive tous azimuts à Washington, en apportant des éclairages sur les réformes engagées depuis l’arrivée des nouvelles autorités de la transition au niveau finances publiques.

Ces éclaircissements ajoutés à la gestion rigoureuse du budget de l’Etat, a sans doute favorisé l’approbation de ce décaissement. Pour Mme Gita Gopinath, l’aide financière d’urgence au titre du nouveau guichet choc alimentaire aiderait la Guinée à répondre aux besoins urgents de la balance des paiements et à atténuer l’impact du choc alimentaire.

Nous reviendrons !

Africaguinee.com

Créé le 23 décembre 2022 20:39

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes: ,

TOTALENERGIES

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces

orange_