Gabon: Toujours pas de résultat proclamé de l’élection

gabon

LIBREVILLE-L'élection présidentielle au Gabon risque d'être âprement disputée entre les deux principaux adversaires, le chef de l'Etat sortant Ali Bongo et l'ancien ministre des Affaires étrangères Jean Ping.

La Commission électorale devait initialement publier le résultat mardi soir, mais mercredi matin à 5h30 locales (6h30 suisses), ses membres étaient toujours réunis à huis clos. La nervosité gagne la population face à ce retard et face aux déclarations de Jean Ping, qui affirme l'avoir emporté avec 60% des suffrages et appelle Ali Bongo à reconnaître sa défaite.

La télévision nationale a diffusé à plusieurs reprises des déclarations du gouvernement rappelant aux partisans de M. Ping qu'annoncer des résultats avant la commission électorale était illégal. Mardi, le gouvernement l'a accusé de chercher à déstabiliser le pays.

Au pouvoir depuis un demi-siècle

Une victoire de Jean Ping, qui a été un temps président de l'Assemblée générale des Nations unies, mais aussi de la commission de l'Union africaine (UA), mettrait fin à un demi-siècle de pouvoir exercé par la famille Bongo. Ali Bongo a été élu en 2009 après la mort de son père, Omar Bongo, lequel avait dirigé le pays pendant 42 ans.

Le système électoral gabonais veut que celui qui remporte le plus de voix à la présidentielle est élu. En 2009, Ali Bongo l'a été avec 41,73% des suffrages. Lundi, la mission d'observateurs de l'Union européenne a pointé un «manque de transparence» au sein des institutions organisant le scrutin et a déclaré qu'Ali Bongo avait bénéficié d'une préférence dans l'accès aux ressources financières et aux médias.

AFP

Créé le 31 août 2016 09:46

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes: ,

TOTALENERGIES

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces

orange_