Fria : Un couvre feu instauré par les autorités au lendemain des violences…

greve_a_conakry

FRIA- La tension reste toujours palpable dans la préfecture de Fria au lendemain de l’instauration par les autorités de cette cité minière, d’un couvre feu allant de 22h à 6h du matin, ce après les violences survenues ce jeudi, a appris africaguinee.com.


Selon nos informations, cette décision a été prise par les autorités de Fria après les accrochages survenus entre militants du parti au pouvoir et ceux de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée de Cellou Dalein Diallo. A l’origine de cet incident, on évoque la perquisition du domicile de Alimou Sow, commerçant résident au quartier aviation, militant supposé de l’UFDG.  Les forces de l’ordre soupçonnaient ce dernier de détenir à son domicile plusieurs armes. Après la perquisition, on aurait retrouvé qu’un tuyau d’une vieille arme de calibre 12. Ce qui a du coup irrité la colère de ses compatriotes militants au sein de l’UFDG.

En plus de ce couvre feu, les autorités de la cité minière ont interdit toute manifestation politique avant la proclamation officielle des résultats du scrutin législatif du 28 septembre dernier.

Aux dernières nouvelles, le calme règne en ce moment à Fria même si toutes les boutiques et les magasins restent pour l’instant fermés par crainte des pillages.

SOUARE Mamadou Hassimiou
   Pour Africaguinee.com
   Tél. : (+224) 664 93 51 31

 

Créé le 4 octobre 2013 17:37

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes:

TOTAL

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces