Forces armées Guinéennes : Radiations en cours chez les nouvelles recrues…

CONAKRY- Les autorités de la transition ont entamé une vaste purge chez les nouvelles recrues en formation pour intégrer les effectifs des forces armées guinéennes.


Selon les informations d’Africaguinee.com, le ministère de la Défense a lancé ces derniers jours une campagne de radiation de certaines nouvelles recrues. Ces jeunes qui nourrissaient l’ambition de servir sous le drapeau avaient entamé leur formation dans différents centres d’infanterie et d’instructions à travers tout le pays. Leur rêve vient de se briser. Cette radiation concerne, selon nos informations, les recrues de 2023.

D’après nos informations, cette opération a été lancée suite aux nombreux manquements constatés dans les Centres d’Instructions depuis le début de la formation. Faux diplômes, problème d’âges, de taille ou encore de morphologies… sont entre autres les causes qui ont poussé les autorités à initier cette campagne de radiation.

Africaguinee.com a pu recueillir le témoignage d’une recrue qui a été radiée ce lundi 21 août 2023. Sous le couvert de l’anonymat, ce jeune qui était en formation au Centre d’Instruction de Kindia nous a expliqué que cette initiative des autorités militaires a été menée en deux étapes dans leur camp.

« La première fois, le Général Balla Samoura était venu Centre d’Instruction avec une commission. Ce jour, avant de quitter le camp, il avait partagé les hommes qui y étaient en deux groupes :  Les personnes âgées et les moins âgées. Hier, lundi 21 août 2023, il est venu par surprise et a demandé : ‘’où se trouvent les 125 personnes qu’on avait détecté l’autre fois ?’’. Nous sommes sortis. Ensuite, il nous a appelé par groupe. Quand tu viens, il te dit :  ‘’levez votre bras’’ après on te regarde. Ensuite, on te dit passe de ce côté (à droite ndlr) ou de l’autre (à gauche ndlr). Au fait dans cette sélection aussi il y avait deux groupes. Après avoir fini cet exercice, il a dit : ‘’vous qui êtes de ce côté-là, vous ne pouvez pas intégrer l’armée’’. Selon lui ce groupe de personnes est constitué soit de ‘’personnes trop âgées’’ ou de ‘’mineurs’’.

Dans notre Centre d’Instruction de Kindia, nous sommes au total 61 personnes qui avons été radiées. Ce, alors qu’on a suivi la formation depuis le 4 mai 2023 », nous a confié cette recrue. Ce jeune précise que les 61 recrues ont quitté le Centre d’Instruction de Kindia ce lundi 21 août 2023 entre 20h et 21h pour rentrer chacun chez lui.

« Avant de quitter le camp, on nous a moralisé là-bas. Puis, on nous a donné chacun cinq cent mille (500 000) Gnf. Ensuite, ils nous ont dit d’aller à la gare voiture pour s’embarquer et rentrer chacun chez soi », a ajouté ce jeune avant de lancer un appel aux autorités.

« Je demande aux autorités de nous aider à intégrer l’armée parce qu’on a beaucoup souffert là-bas pendant ces quatre (4) derniers mois », a lancé ce jeune qui était candidat pour intégrer l’armée.

Contactée par notre rédaction sur cette affaire, une source au Ministère de la défense nationale nous a confirmé cette information tout en fournissant des détails sur les véritables motivations de cette opération.

Selon notre source, plusieurs recrues ne répondent pas aux critères exigés pour servir sous le drapeau. D’où l’initiative de cette action de radiation de toutes les personnes ne répondant pas aux exigences du recrutement.

« Premièrement, il y a beaucoup de candidats dont l’âge ne correspond pas. Soit, ce sont des mineurs ou des personnes trop âgées. Deuxièmement, il y en a qui ont des tailles qui ne peuvent pas être compatibles à l’exercice de métiers de l’armée. Il y en a aussi dont la morphologie fait défaut. C’est-à-dire des personnes trop grosses, des personnes obèses. Avec tous les exercices qui ont été faits durant la formation commune de base, ces personnes sont restées intactes sans progression Donc, ces personnes, si on les retient elles vont souffrir à la longue puisque le plus difficile pour eux reste à venir. Ils seront spécialisés, ils vont avoir des formations spécifiques avec des exercices spécifiques », nous a confié notre source.

Elle précise que la campagne en cours concerne tous les centres d’instructions. « Cette radiation va concerner tous les Centres d’Instructions du pays. Pour le moment, on ne sait pas combien de personnes seront concernées par cette action. Ils ont commencé par le CIAM, hier ils étaient à Kindia. Les prochaines étapes continueront dans les tous les Centres d’Instructions du pays. L’armée est en avance mais les gens ne comprennent pas. Beaucoup ont été recalés parce qu’ils avaient présenté des faux diplômes », a précisé notre informateur.

Dossier à suivre…

Africaguinee.com

Créé le 22 août 2023 21:15

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes: , , ,

TOTAL

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces