Fièvre Ebola en Guinée : Ce que Conakry reproche aux autorités sénégalaises…

Les présidents Macky Sall et Alpha Condé

CONAKRY- S’achemine t-on vers un incident diplomatique entre Conakry et Dakar ? Même si pour l’instant aucune mesure de “représailles“ ne semble avoir été prise, les autorités de Conakry continuent de critiquer la décision de Dakar qui a fermé toutes ses frontières terrestres avec la Guinée, a appris Africaguinee.com.


Pour le ministre guinéen chargé de la coopération internationale, cette décision est contraire aux principes qui régissent les pays membres de la communauté économique des Etats de l’Afrique de l’ouest.

‘’Aucun pays membre de la CEDEAO (Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest) n’a le droit de fermer unilatéralement ses  frontières, si ce n’est pour des raisons de sécurité’’ a déclaré le ministre Koutoubou Moustapha Sanoh qui a dénoncé la décision  du Sénégal de fermer ses frontières à cause de la fièvre hémorragique Virale Ebola qui sévit en Guinée depuis près de quatre mois.

Lors d’une sortie médiatique le week-end  dernier, le ministre de la coopération internationale n’est pas allé du dos de la cuillère pour  invalider  ce verdict  de Dakar qui selon lui vise à isoler la Guinée  ‘’ Ceci ne peut advenir que pour  des raisons de sécurité. En prenant de telles décisions sensibles il  fallait que le Sénégal informe la C.E.D.E.A.O et la Guinée afin qu’on puisse prendre aussi des mesures, mais agir de façon unilatérale c’est ce qui n’est pas normal ’’ regrette le chef du département de la Coopération. 

Poursuivant ses diatribes  Koutoubou Sanoh a fustigé l’attitude du ministre  Sénégalais  de répondre aux propos du président Guinéen  qui déclarait ne pas comprendre la décision du Sénégal de fermer ses frontières avec  on pays ‘’  il est inadmissible qu’un ministre de la CEDEAO réponde à un chef d’état de cette communauté.  En agissant ainsi c’est de faire un déni contre les chefs de l’exécutif de notre espace communautaire’’ dit le ministre de la coopération très amère.

Il est à rappeler que depuis la découverte de la Fièvre Hémorragique virale Ebola en Guinée en fin Janvier 2014, le Sénégal est le seul pays limitrophe à la Guinée à prendre des mesures restrictives et fermer ses frontières terrestres.

 

 Bah Boubacar Loudah

Pour Africaguinee.com

 

Créé le 14 avril 2014 13:37

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes:

ECOBANK

TOTAL

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces