Examens Nationaux en Guinée : Grogne des enseignants à Conakry !

Ibrahima  Kourouma

CONAKRY-72 heures après la fin des examens nationaux en Guinée, les enseignants sont en colère  pour le non paiement de leur  prime de correction des épreuves, a appris  Africaguinee.com.


Selon nos informations  ces enseignants disent avoir terminé la correction des épreuves. Mais à leur fort étonnement, ils ne sont pas situés encore par rapport à la perception de leur prime de correction.

Ce matin du lundi, des centaines d’enseignants ont exprimé leur ras-le-bol à l’institut national de recherche et d’action pédagogique (INRAP), situé à Donka (centre de correction, ndlr). Ils exigent le paiement de leurs primes après le service rendu.

Cette grogne des enseignants  intervient  trois jours  après  la fin des examens nationaux, qui ont été émaillés par d’énormes irrégularités à Conakry et à l’intérieur du pays.

Pour l'instant, nos tentativespour joindre le ministre Ibrahima Kourouma sont restées vaines.

Nous  yreviendrons!

Fatoumata Keita

Pour Africaguinee.com. 

Créé le 7 juillet 2014 11:56

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes:

TOTAL

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces