Examen de la loi de finance 2014 par le CNT: ‘’c’est de la provocation’’ selon l’UFDG

23523
CONAKRY- A quelques jours de la rentrée parlementaire, l’examen de la loi de finance 2014  par le  Conseil National de Transition (CNT),  suscite de vives réactions au sein des députés de l’opposition, a appris africaguinee.com.
 
Selon le vice-président de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée (UFDG), le CNT n’a pas le droit d’examiner le budget 2014   car ‘’la Guinée s’est trouvée une assemblée nationale qui peut exercer ces activités ‘’.
 
« Nous voulons l’informer qu’on n’acceptera pas qu’elle (Rabiatou Sérah Diallo, ndlr) examine le budget de 2014, parce que ça c’est au-delà de la provocation », a accusé  Dr Oussou Fofana. 
 
C’est pourquoi, le vice-président de l’UFDG a demandé  le départ de  la présidente du CNT, « il faut qu’elle accepte de partir. On ne peut pas avoir une assemblée émanant du peuple de Guinée et que le CNT continue à parler de budget ».
 
Pour trouver une solution à cette situation,  M. Fofana demande au  président Alpha Condé de convoquer l’assemblée nationale afin de permettre l’installation des députés.
 
Pour terminer, le numéro deux du parti UFDG a invité ‘’ la communauté internationale, les femmes leaders et musulmanes et toutes les organisations féminines de Guinée de faire comprendre  à Hadja Rabiatou qu’elle ne peut pas continuer à diriger cette institution’’, a-t-il lancé. 
 
A préciser que  suite à un décret convoquant le CNT à une session extraordinaire pour l’examen de la loi de finance 2014, cette institution a démarré ce mercredi lla session budgétaire avec le gouvernement. 
 
  Bah Aissatou
   Pour Africaguinee.com
   Tél : (+224) 664 93 46 23        
 
Créé le 20 décembre 2013 10:51

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes:

RAM

SONOCO

TOTAL

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces

orange_