Enseignement technique : C’est parti pour les épreuves théoriques de l’examen de sortie…

CONAKRY-L’examen de sortie session 2023, des écoles techniques et professionnelles, a démarré ce lundi 5 juin 2023 sur toute l’étendue du territoire national. Cette année, ce sont 24.875 candidats dont 15.066 filles qui affrontent cet examen, inauguré par les épreuves théoriques.

A Conakry, c’est le ministre de l’Enseignement technique, de la formation professionnelle et de l’emploi, qui a procédé au lancement des premières épreuves. En compagnie de certains membres de son cabinet, Alpha Bacar Barry s’est prêté à cet exercice à l’Ecole nationale des instituteurs (ENI) de Kaloum et à l’Ecole nationale des arts et métiers (ENAM) de Coléah.

L’examen de sortie des écoles techniques et professionnelles se dérouleront comme programmé par le département de tutelle. Selon ledit programme :

-les épreuves théoriques se dérouleront du lundi 5 juin au samedi 10 juin 2023 ;

-les épreuves pratiques quant à elles, sont prévues du lundi 12 au samedi 17 juin 2023.

Cette année, 10.401 dont 4.020 filles sont concernés dans les écoles publiques ; et 14.474 dont 11.046 filles dans les écoles privées.

Après avoir procédé au lancement à l’ENI de Kaloum, M. Alpha Bacar Barry dit avoir constaté une organisation logistique qui est assez raisonnable et qui permet aux apprenants de passer ces examens dans les conditions de sérénité.

« Nous sommes en train d’évaluer avec le service examen et la direction nationale du numérique. C’est pour voir comment améliorer l’organisation pour l’année prochaine et rendre la vie beaucoup plus facile à nos apprenants. Globalement, c’est satisfaisant pour les centres que nous avons visités. C’est pour moi et toute l’équipe, l’occasion de remercier l’ensemble des enseignants, l’ensemble des encadreurs, des parents d’élèves, même les apprenants eux-mêmes pour avoir eu une année assez calme, assez studieuse et assez normale. Puis les encourager à redoubler d’efforts et à se préparer pour la partie pratique, car ce matin nous lançons que la partie théorie des examens », indique le ministre de l’Enseignement technique, visiblement content du déroulement des opérations.

L’Enseignement technique est en train de prendre un élan important, selon le chef service examen et concours scolaire au ministère de l’Enseignement technique de la formation professionnelle et de l’emploi. Les chiffres sont évocateurs.  « Cette année, 24. 875 candidats sont concernés au public et privé ; 128 filières à évaluer, par rapport à l’année passée. Tout ça c’est pour dire que les statistiques sont bonnes. Et vous savez, l’enseignement technique, c’est 30% de théorie et 70% de pratique, donc il repose sur la pratique par rapport à la théorie », a évoqué Sékou 2 Camara.

Dansa Camara DC

Pour Africaguinee.com

Créé le 5 juin 2023 17:29

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes:

TOTALENERGIES

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces

orange_