Energie, Infrastructures : Voici ce que le Gouvernement envisage…

CONAKRY- Alors que la Guinée fait face un déficit considérable dans la fourniture de l’énergie dans les ménages, le Gouvernement propose des pistes de solution. Lors de sa déclaration de politique générale ce lundi 28 mai 2024, le premier ministre a dévoilé ce qui est envisagé pour juguler la crise énergétique en Guinée.

« Nous avons engagé des discussions avec d’autres partenaires pour le développement en Guinée de 500 MW d’énergie solaire. L’objectif à moyen terme est de disposer d’une capacité additionnelle d’énergie mixte d’au moins 1 Gigawatt », a déclaré Amadou Oury Bah, devant les Conseillers Nationaux.

Le gouvernement a engagé les réformes en profondeur du secteur de l’énergie afin de répondre aux défis actuels, selon le Premier ministre. Il ajoute que le Gouvernement mettra en place les mesures nécessaires pour freiner le gaspillage d’énergie. « Des dispositions seront prises pour limiter l’importation des équipements énergivores et non conformes, et accélérer la pose des compteurs prépayés », a-t-il déclaré.

Dans le même souci d’amélioration du cadre de vie de nos concitoyens, l’accès à l’eau potable pour tous est l’une des priorités du Gouvernement, selon Bah Oury.  « Nous avons bouclé le financement de la 1ère phase pour l’adduction d’eau du grand Conakry pour un montant de 500 millions de dollars américains. En même temps, le programme villageois d’eau potable sera accéléré », a indiqué le chef du gouvernement.

Infrastructures

Le gouvernement affiche de grandes ambitions dans le domaine des infrastructures. Amadou Oury Bah a annoncé que le Gouvernement ambitionne de réaliser les travaux suivants :

Le Corridor Sud, en Autoroute le long du chemin de fer du projet Simandou jusqu’à la frontière avec la Côte d’Ivoire;

Le Corridor Nord, Boké-Gaoual-Labé-Tougué-Dinguiraye-Siguiri-Frontière avec la République du Mali;

La construction des routes nationales RN6 Kankan-Kissidougou (longues de 190 km), la route nationale (RN23) Boké-Gaoual (longue de 185 km), la route nationale

La relance des travaux de réhabilitation de la route nationale Mamou-Faranah et de la route nationales Mamou-Labé;

Construction de la route d’intégration sous-régionale Kankan-Kérouané-Sinko frontière avec la Côte d’Ivoire.

A suivre !

Dansa Camara DC

Pour Africaguinee.com

Créé le 27 mai 2024 13:03

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes: ,