Émeutes à Kindia : « Aucun problème ne peut être résolu par des jets de pierres », dixit le Gouverneur

KINDIA- Les autorités de la région administrative de Kindia ont enfin réagi suite aux manifestations qui ont secoué la ville de Kindia, les 11 et 12 mars 2024 à cause du délestage de courant.

Ce mercredi 13 mars 2024, les autorités locales ont fait une mobilisation de toutes les entités sociales autour de la problématique qui cause préjudice à la population de Kindia. Au cours de la rencontre, le gouverneur de la région administrative de Kindia, le général à la retraite Aboubacar Sidiki Diakité a qualifié de malheureux, ce qui s’est passé le mardi 12 mars.

« Ce n’est pas la volonté de la population ni des autorités que nos enfants trouvent la mort banalement dans telle situation. Mais nul ne peut contre la volonté de Dieu. Donc l’événement qui s’est produit hier c´était à cause du courant. Selon les gens, quand le Président était là, il y avait le courant toute la journée, dès après son départ le courant est parti alors que nous sommes en plein mois de pénitence et on ne voit plus le courant. Le délestage en longueur a choqué les jeunes et ils se sont mis dans la rue la nuit. C’est quelque chose qu’on ne souhaitait pas », s’est exprimé la première autorité de la région.

 

Le gouverneur a appelé la jeunesse au calme en réitérant la main tendue des autorités. « Je regrette que ces jeunes sortent la nuit et personne n´est venu nous dire qu´il y a ça en ville alors que j’ai des connaissances parmi les jeunes qui sont là. J’ai compris que c´était quelque chose de préparer sinon on peut trouver la solution locale…Nous avons dit à la jeunesse la paix qui existe à Kindia il faut la préserver. Nous devons travailler ensemble, s´il y a un problème, venez l´exposer, on va trouver la solution locale si nous ne pouvons pas, nous allons tendre la main à nos chefs, au gouvernement pour résoudre le problème. Mais aucun problème ne peut être résolu par des jets de pierres, en cassant les bâtiments, les voitures, les motos, ce n’est pas ça la solution. La solution c’est au tour de la table », a déclaré Aboubacar Sidiki Camara.

Le gouverneur a par ailleurs demandé aux responsables de l´EDG (la guinéenne d’électricité) et de la SEG (Société des Eaux de Guinée) de communiquer autour de cette problématique et surtout d’expliquer à la jeunesse les contraintes de la desserte en cette période de saison sèche. Aux imams, de consacrer leurs sermons à la sensibilisation de la population. « Kindia est une ville de paix et cette paix doit continuer », a lancé le général à la retraite.

Malgré les appels au calme des foyers de tension existaient encore dans les quartiers de Koliady en passant par Cacia et Gada Wawa où des jeunes avaient encore érigé les barricades tout en perturbant la circulation dans le noir.

Pendant ce temps, le procureur de la République près le tribunal de première instance de Kindia, Damou Camara a annoncé l’arrestation de 37 personnes dans le sillage des émeutes qui ont fait deux morts, une dizaine de blessés et plusieurs dégâts matériels importants.

Chérif Keita

Correspondant régional d’Africaguinee.com

A Kindia

Créé le 14 mars 2024 11:10

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes: , ,

TOTALENERGIES

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces

orange_