Drame sur la route de Bel-Air : Grande émotion dans les familles des victimes à Cosa…

13081720_212855769096741_1369188915_n

CONAKRY- L’émotion est grande ce dimanche 24 avril 2016 à Cosa, au lendemain de la mort de cinq étudiants tués dans un accident de circulation sur la route de Bel-air, dans Boffa, en Basse Guinée.

La plupart des victimes sont des anciens élèves de l’école Safia qui organisait une excursion dans la station balnéaire. Mais la randonnée a tourné court avec un drame, qui a endeuillé plusieurs familles. Mamadou Kaly Diallo, Alpha Oumar Baldé, Thierno Sonounou, Alpha Oumar Baldé, Mamadou Djouldé Diallo, étaient tous des jeunes étudiants. Ils accompagnaient les élèves de leur ancienne école, explique-t-on.

Au quartier, on ne parle que de ça. Parfois, les récits qu’on y entend sur les circonstances du drame frisent l’indicible voire l’insoutenable. Cependant, dans les différentes versions, un fait revient : Ils étaient en convoi et se rivalisaient en cours de route.

L’excès de vitesse serait la principale cause de cet accident qui s’est produit à quelques encablures de la plage de Bel-Air, conclu un responsable de la gendarmerie de Boké. Ce dernier a expliqué ce matin, que quand son équipe est arrivée sur place, elle n’a trouvé aucun indice prouvant que les jeunes étaient sous l’effet de l’alcool ou d’autres stupéfiants. Toutefois, la source a précisé que le chauffeur n’avait pas de permis de conduire.

C’était des élèves brillants et motivés

Encore sous le choc, Chérif Tahirou Bah professeur de Chimie au Groupe scolaire Safia Ecole n’arrive pas à y croire. « C’est très triste, je n’arrive pas encore à y croire. Voir cinq jeunes garçons perdre la vie comme ça, c’est très dommage. Il y en a parmi eux qui devaient terminer les études », confie l’encadreur, priant que l’âme des victimes repose en paix.

Tahirou Bah a encadré deux des victimes. Selon lui, les élèves étaient très brillants et motivés. « J’ai encadré deux des victimes, en l’occurrence Diouldé et Alpha Oumar en 10ème et en Terminal. C’était des enfants très brillants, motivés qui ont fait la fierté de leur école dans les classes d’examens », se souvient ce professeur de Chimie.

Partis à la fleur de l’âge, Mamadou Kaly Diallo, Alpha Oumar Baldé, Thierno Sonounou, Alpha Oumar Baldé, Mamadou Djouldé Diallo, ont été inhumés ce dimanche 24 avril 2016 à 14 heures à Cosa.

 

Diallo Boubacar 1

Pour Africaguinee.com

Tel : (00224) 655 31 11 12 

 

Créé le 24 avril 2016 15:32

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes:

RAM

SONOCO

TOTAL

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces

orange_